Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Chroniques au Val

Chroniques au Val

Ligericus sum, nil Ligeris a me alienum puto.

Salmigondis

L'histoire d'une incongruité ...

Ange, de la langue est leur gardien

Le guide des rimes qui font du lien

Il offre la parole aux versificateurs

Tous habiles et volubiles jongleurs

Ils se jouent à plaisir des consonances

Sans toujours se soucier du sens

Ils vont puiser dans leur quotidien

Ce qui du slam fera le pain

Parfois la croûte est aussi dure

Que l'ami qui d'aventure

Aura eu le désir infâme

En ce lieu de perdre son âme

Car si les idées s'entrechoquent

C'est qu'il faut jouer de la provoque

Ange, n'est pas un mauvais diable

Il les accueille de manière affable

Leur priant de livrer avec humour

Ces petits morceaux de bravoure

Leur demandant dans l'instant

D'avouer tous les tourments

Il claque des doigts pour souligner

La tournure qu'il faut approuver

Il salue bien bas celui qui a osé

Ses maladresses leur exposer

Ici ce sont les mots de la rue

Que l'on va porter aux nues

Tant pis pour les artistes

Ils se sont trompés de piste

Ange, de ses mots saccadés

Les guide sur les contre-allées

Bien loin des standards de l'école

Eux qui héritaient souvent de colles

La langue est devenue libération

Quand là-bas elle était affliction

Il n'y a surtout pas de censure

C'est promis il le leur jure

Il n'y aura pas plus de notes

Que de jugements qui dénotent

Chacun aura le droit de dire

Ce qu'il a eu envie d'écrire

Pourvu qu'il mette son cœur

Dans la tourmente des clameurs

Ange se fera démoniaque

Puisque des mots il est maniaque

Il demande à un pauvre Bonimenteur

De venir croiser la route des slameurs

La confrontation sera brutale

Le choc, hélas, lui sera fatal

On ne parle pas la même langue

Il leur débite des phrases exsangues

Eux qui puisent dans le réel

Se rient de ce faux rebelle

Il est bien trop théâtral

Pour partager leur bal

La poésie ici est un jaillissement

Bien éloigné de son travestissement

Ange les prend tous sous son aile

Ceux et plus rarement celles

Qui viennent exprimer leur rage

Leur colère et leur naufrage

Les coups de poings et de gueule

Le désespoir quand on est seul

Les difficultés d'une société

Pour une jeunesse laissée sur le côté

Les injustices qu'ils subissent

Les révoltes qui mûrissent

Les amours qui effritent

Les amis qui vous évitent

Les bonheurs dans la noirceur

La fraternité loin des menteurs

Ni Ange vin, ni Ange l'eau

Il permet aux autres de faire leur numéro

Le révolté lance des anathèmes

Le passionné brode des « Je t'aime ! »

Le timide se permet quelques fantaisies

Le stupide nous propose ses niaiseries

Le contestataire brûle les oripeaux

Le velléitaire brandit d'autres drapeaux

Le rêveur veut décrocher la Lune

Le penseur se cherche dans la brume

Le troubadour déclare sa flamme

Le glamour enchante les femmes

Les slameurs sont tous aux anges

L'animateur distribue ses louanges

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article