Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Chroniques au Val

Chroniques au Val

Ligericus sum, nil Ligeris a me alienum puto.

Palmes d'Or ligériennes

L'oie ne fait pas de cinéma.

*

Il n'est pas si simple d'être une oie

Quand survient le festival de Cannes

Bête délaissée reste sans voix

Car nul ne vient lui chercher chicane

*

Pour exister il lui faut oser

Ces ruses cinématographiques

Elle prend des risques insensés

Pour capter les regards extatiques

*

La Loire devient parc d'attraction

L'oie offre spectacle démoniaque

Pour que les gens lui prêtent attention

En ce doux séjour paradisiaque

*

Prenant tous ses enfants en otage

Au risque de leur briser le cou

Elle les initie à une nage

Réservée à ceux qui font les fous

*

Le toboggan se fait aquatique

La troupe affronte les éléments

Dans le courant pour seul viatique

Quelle belle ronde de déments

Alors des congénères enthousiastes

Se joignant à la folle famille

Ont fait d'un curieux saut de ballast

Une spectaculaire chenille

*

Chaque enfant rame à contre-courant

Cherchant en vain à rester à flot

Il n'y a plaisir que pour les grands

Quand les bébés avalent autant d'eau

*

Qu'importe le succès est acquis

L'oie est devenue une vedette

Au risque de noyer ses petits

Elle aussi ira sur la Croisette

Photographie de Alain Pavard-Doisneau

Palmes d'Or ligériennes

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

L. Hatem 17/05/2015 21:36

En langage familier, mirliton se dit de sons, d'airs de musique, de vers de mauvaise qualité...

Vous êtes trop modeste... :-)

C'est Nabum 18/05/2015 06:33

L Hatem

C'est à peu près ça

L. Hatem 16/05/2015 21:35

Merci monsieur le poète !
La photo est vraiment belle mais flippante... pour les petits canetons !

C'est Nabum 17/05/2015 07:13

L Hatem

Mirliton et rien de plus

Oui, la photo est inquiétante pour les petits