Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Chroniques au Val

Chroniques au Val

Ligericus sum, nil Ligeris a me alienum puto.

La Vallée de la Loire

Spécial Festival de Loire

La Vallée de la Loire

Ma Vallée de la Loire ...

 

 

La vallée de la Loire mon ami

C'était le plus beau de tous les pays

Pour vivre l'aventure magnifique

Compagnon de ces hommes diaboliques

La Vallée de la Loire

Il y avait des brigands, des voleurs

De grands costauds et des sacrés menteurs

Des larmes, du sang, souvent de la peur

Tout au long de ce pénible labeur …

La Vallée de la Loire

Il y avait des tonneaux, des tavernes

Des jours trop noirs, parfois de la déveine

De la joie mais souvent beaucoup de peine

Dans le cours de cette vie trop vilaine

La Vallée de la Loire

Il y avait des doutes et des drames

Et tout ces mois passés si loin des femmes

Des prières ânonnées, si peu d'âmes

Pour ces gueux, pauvres mariniers infâmes

La Vallée de la Loire

Il y avait des jurons et des chants

Les énormes colères des marchands

Des disputes sur la vie et le temps

Quand venait à manquer le bel argent

La Vallée de la Loire

Il y avait la fierté du métier

Les joies des grandes et folles bordées

Les belles rencontres sur le pierré

Quand se terminaient les grosses journées

La Vallée de la Loire

Il y avait de belles aventures

Des chants d'oiseaux perchés dans la mâture

De bien doux rêves aussi dans la voilure

Mais trop souvent la marque des blessures

La Vallée de la Loire

Il y avait encore les jours de foire

Ripailles, beuveries au bout du soir

Qui finiraient en très belles histoires

Emportées par le vent sur notre Loire

La Vallée de la Loire

La vallée de la Loire mon ami

C'était encore le plus beau des pays

Pour vivre l' aventure diabolique

Au milieu de ces hommes magnifiques

La Vallée de la Loire

Ma Loire n'est pas une rivière de BD

Elle fut le réceptacle de bien des douleurs

Des aventures difficiles pour des hommes impossibles

 

C'est à travers cette histoire tumultueuse que j'aime la raconter

 

Je remercie mes amis les photographes de Loire

à qui j'ai emprunté ces merveilles

La Vallée de la Loire

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

L. Hatem 22/09/2015 09:27

Eh bien vous chantez dans ce poème la vraie Loire... celle des marins avec tous leurs défauts... faut bien leur rendre hommage !

C'est Nabum 22/09/2015 11:10

L Hatem

Je vais à contre-courant du récit officiel qu'il faut vendre à tout prix ... Il semble même que les prix flambent pour le Festival et que certains font sauter le bouchon à des prix prohibitifs ... Fort heureusement, ceux-là sont encensés par es médias locaux qui ont compris que la Loire d'alors était géré par les marchands. Les troubadours restant à la périphérie du Barnum, loin des paillettes et des prévaricateurs