Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Chroniques au Val

Chroniques au Val

Ligericus sum, nil Ligeris a me alienum puto.

Les mots me manquent

Les mots me manquent

Les mots me manquent !

Paris, 13 novembre 2015

 

L'indicible ...

 

Effroi

Cauchemar

Exaspération

Stupeur

Consternation

Indignation

Horreur

Rancœur

Abjection

Exaspération

Incrédulité

Exécration

Honte

Barbarie

Monstruosité

Animalité

Inhumanité

Folie

Aliénation

Malaise

Panique

Dégoût

Ignominie

Sadisme

Terreur

Vengeance

Épouvante

Abomination

Vilénie

Dégoûtation

Exécration

Aversion

Noirceur

Saisissement

Stupéfaction

Flétrissure

Nausée

Humiliation

Sidération

Déchéance

Bassesse

Lâcheté

Fureur

Rage

Furie

Déshonneur

Hargne

Horripilation

Inquiétude

Crainte

 

Puis le silence s'impose ...

 

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

L. Hatem 15/11/2015 17:11

Dégoutation ??? :-))

C'est Nabum 15/11/2015 18:50

L Hatem

Au delà mais je crois que vous avez raison d'ajouter ce mot

Ces montres sont à vomir et leur Dieu a bien de la peine de les avoir comme fidèles

kakashisensei 14/11/2015 15:42

Nabum, Laure

La consternation est un sentiment naturel et surtout humain quand se produit une telle tragédie.
Mais hélas, l'analyse froidement cérébrale comme réponse à l'adverbe interrogatif «comment» nécessite une honnêteté courageuse que nos hommes et femmes politiques du moment n'ont pas. Faut pas s'échauder ses illusions en ouvrant les yeux. On préfère la berlue ! Et en attendant, les morts s'entassent.

Je ne parle pas pour vous, je sais que vous les avez ouvert depuis un moment déjà sans trahir vos idéaux à la manière d'un Michel Onfray.

Mais en attendant les morts s'entassent; ce sont là les seuls mots objectivement viables. Ils sont drus, costauds, indigestes mais ils décrivent on ne peut mieux la réalité.

Depuis Merah, combien de morts ?

La démocratie comme les droits de l'homme, cette universalité n'est pas partagé. En cause La Religion. Il n'y a que les Catho de gauche et les gauchistes athées pour être de candides couillons persistant dans cette utopie. De cracher sur son histoire et sa culture pour exalter celle des autres quand un grand nombre de ces'autres nous méprise.

Indirectement l'humanisme tue quand il ne voit plus le mal. Et celui-ci s'immisce pernitieusement, très sournois, à l'intérieur comme à l'extérieur. Il y a peut-être des complots, des vices, des malveillances qu'on ne soupçonne même pas parce qu'on est pas comme ça nous autres. C'est pas dans notre éducation.

En tout cas, il est clair qu'il y a une volonté de changer la France. De culpabiliser, de faire taire les gens par la loi. Et je ne parle pas que de l'Islam.

Voilà ma réponse au «comment».

C'est Nabum 14/11/2015 20:20

Kakashi

Il est urgent de délimiter des limites au delà desquelles le contrat social n'est plus valable

J'ai déjà écrit sur ce sujet. Il est des valeurs incontournables qui supposent la vie dans ce pays. Celui ou celle qui n'est pas en phase avec ces valeurs n'a plus sa place dans la communauté nationale.

Malheureusement, la faiblesse ou la lâcheté de nos gouvernants ont fait qu'ont a accepté de transiger sur des points tels que le respect de la femme, la laïcité absolue, le respect de la nation.

La situation actuelle est le résultat de nos faiblesses et de ce désir mortel de ne pas aborder les sujets instrumentaliser par le FN

Honte à ceux qui nous dirigent

Laure 14/11/2015 10:34

Et surtout les larmes comme dans toutes les guerres , les tragédies , les deuils : tout ce qui ressemble à l'enfer durant notre passage sur terre; si bref , si dérisoire .

kakashisensei 14/11/2015 15:57

Par la loi, le cinéma et les médias pour être plus précis.

C'est Nabum 14/11/2015 10:58

Laure

Opposer les larmes aux armes c'est trop dérisoire

Même si le danger menace, opposons leur notre détermination et notre refus de leur barbarie. Ils ont assassiné leur Dieu, par notre démocratie !