Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Chroniques au Val

Chroniques au Val

Ligericus sum, nil Ligeris a me alienum puto.

Le vent ne fait rien à l’affaire

Deux amis du sieur Girouette en pleine action ...

Le vent ne fait rien à l’affaire

Lettre ouverte à une Girouette

 

Après les amabilités diverses échangées entre les utilisateurs de jet ski et le défenseur d’une Loire sanctuaire, je pensais en avoir fini de nos joyeuses joutes verbales quand une Girouette vint grincer dans le ciel tourmenté de ce débat qui finissait par toucher le fond. L’homme- je n’imagine pas une femme tenir de tels propos-l’homme donc, usa d’arguments massues, de sentences définitives qui, selon lui, ne supposent plus de réplique recevable.

 

 

« Après des recherches sur vous, je me suis bien marré... En effet, votre métier est juste inutile... écrire des livres pour certainement l'élite, c'est à dire aux oreilles de tous les gens normaux, chiant ... » Nous sommes donc dans le monde des créateurs, des entrepreneurs, des gens qui ne perçoivent le monde qu’en termes d’utilité, de fonctionnalité, de rentabilité sans doute. Laissons de tels individus au pouvoir et bientôt il sera question d’euthanasier les vieux, les malades, les infirmes, les poètes et les anarchistes …

 

Après une belle charge contre la Culture, les beaux mots, les belles tournures, uniquement destinés, selon notre aventurier des flots, à ces intellectuels qu’il vomit, il me lance sentencieux et magnifique : «Vous avez déjà essayé un jet ski ? C'est aussi de la culture d'essayer les choses. » Effectivement, je ne peux rien répondre à pareil argument. Les mots me manquent pour contrecarrer une posture délirante et absurde. Si tout est culture, ce monsieur mérite le prix Nobel de littérature.


 

Pour enfoncer le clou, me crucifier à la croix de sa morgue et de sa supériorité, l’homme espère me donner le coup de grâce en déclarant péremptoirement : « Je n'irai pas lire vos livres (tiens, d’ailleurs, j'apprécierai de connaître le nombre de personnes qui les ont lu...) car le sujet ne m´inspire pas. ». Non seulement la menace me fait doucement rire, je n’imagine pas toucher des lecteurs de son acabit. Les contes sont réservés à ceux qui ont conservé une âme d’enfant mais pire encore, le bonhomme jugerait de leur qualité en fonction du lectorat obtenu. Les lois du commerce appliquées au jugement d’une œuvre. Nous ne sommes décidément pas sur la même planète.


 

Hélas, c’est bien notre planète Terre que cet homme souille pour la réalisation d’un loisir sans aucun doute grisant, spectaculaire, attrayant mais un loisir seulement qui n’a d’autre raison d’être que la satisfaction personnelle d’un désir égoïste. Monsieur la Girouette, le vent finit toujours par tourner ; je vous souhaite un jour de prendre conscience de la vacuité de vos propos, de l’indécence à juger les gens sur leur rentabilité sociale.


 

Je sais, nous ne sommes pas du même monde. Vous êtes l’excellence, la preuve vivante de la réussite sociale, de la grandeur de celui qui a travaillé plus que les autres ( une antienne souvent ressassée par les arrivistes, les parvenus, ceux qui ont la chance de frayer dans un secteur où l’argent récompense des mérites jugés -on se demande bien pourquoi- supérieurs à ceux des gens qui ont choisi des métiers moins bien payés mais tout aussi utiles, sinon plus). « Et bien moi, comme beaucoup, sommes pourtant loin d'être bêtes, avons des postes importants, et vivons d'autre chose que de la pure critique... » Fermons le ban ; dans son univers, on juge les individus à leur feuille de paie : c’est la seule valeur reconnue par de tels personnages qui ne me paraîtraient pas exécrables s’ils ne venaient pétarader leur réussite sur ma rivière.


 

Pour conclure, l’entre-soi s’impose dans son milieu puisque l’individu se reconnaît la capacité d’autodérision des gens de sa caste pourvu que les remarques ne viennent pas de la piétaille qu’ils exploitent au travail et incommodent le reste du temps. Riez, riez, de vous mais surtout de ces salauds de pauvres qui osent s’insurger contre vos loisirs polluants, bruyants et vains. Riez de nous et continuez à joyeusement nous mépriser. Profitez bien de l’instant ; vous mettez en danger le futur, futur qui m’inquiète quelque peu pour vos descendants quand je constate le faible niveau de votre prose. Mais vous avez sans doute raison : l’éducation doit appartenir à ce grand ensemble des valeurs inutiles.


 

Je ne vous embrasse pas, monsieur le très important. Je ne le puis, je ne vous arrive même pas à la cheville. Je ne suis qu’un souffleur de vent, je suis là pour faire tourner en bourrique les girouettes et, en la circonstance, j’y suis fort bien parvenu. Au plaisir de ne jamais croiser votre chemin ; nous n’empruntons sans doute jamais les mêmes routes.

Aimablement vôtre.


 

Girouette et sa prose en l’état :


 

Apres des recherches sur vous, je me suis bien marré...
En effet, votre metier est juste inutile... écrire des livres pour certainement l'elite, c'est à dire aux oreilles de tous les gens normaux, chiant...
Je comprends mieux votre façon de narrer...
Vous etes tout à fais le type qui se veux le porte parole de la bienveillance de ses propres yeux, celui qui a la pensée ultime, qui se sent superieur aux autres de part sa verbe...
Mais sapristi, la culture ce n'est pas juste bien s'exprimer sans fautes, et dans un beau language.
La culture, ce n'est pas que lire des livres et regarder de l'eau couler en nommant le nom latin des fleurs...

Vous avez déjà essayé un jet ski? C'est aussi de la culture d'essayer les choses.

Bon, je comprend que vous ne le ferez pas, comme moi meme je n'irais pas lire vos livres (tiens, dailleurs, japprecierais de connaitre le nombre de personne qui les ont lu...) car le sujet ne m´inspire pas.

Avec des mots simples, vous donnez juste l'impression d'être un vieux reac chiant, qui ne doit ni aimer le sport, le foot en ce moment, le gouvernement, qui doit se plaindre de tout, «regarde moi ces cons ils sont droles à me répondre dans leur language» car vous seul et votre vous intérieur jubilez à l'idée que ces jet skieurs sont soit debiles, soit bourgeois à petite quequette... ou les 2...
Et bien moi, comme beaucoup, sommes pourtant loin d'être betes, avons des postes importants, et vivons d'autres choses que de la pure critique...
Bon, certain ont quand même des petits zizis...

Ah oui, on sait rigoler sur nous meme, nous... sans prendre les autres pour des abrutis comme vous aimez tant le faire...

Bisous nabum


 

Le vent ne fait rien à l’affaire

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Yann 21/07/2016 01:37

C'est quand même navrant, Mr Nabum s'offusque du ton qui est employé pour lui répondre, or dites moi si je me trompe est ce que dans une de mes réponses je vous ai insulté Mr Bernard Jacques Ringuet ? Je vous pose des questions auxquelles vous ne répondez jamais (la vérité dérange je présume) et vous jubilez quand une réponse est un peu "brute de fonderie" et vous vous plaisez a rire de l'orthographe parfois approximatif de certaines réponses ou de la pauvreté du vocabulaire employé : ce qui met de l'eau a votre moulin "regardez en plus le niveau de ces débiles" (lu sur votre compte fesse de bouc)
Car dans votre premier pamphlet les insultes c'est exactement ce que vous prodiguez a notre encontre car je cite (j'en passe et des meilleures) le jetskieur est avant tout débile, vaniteux, bourgeois, décervelé, analphabète, aimant détruire tout, ne respectant rien ni personne, et affublé d'un petit appendice reproducteur ( dommage pour vous on arrive quand même a se reproduire malgré ce handicap).
Venant d'une personne qui écrit si bien, je suis étonné par la largeur de votre ouverture d'esprit qui dans votre cas doit se mesurer en microns, comme dit si bien le dicton : l intelligence moins on en a plus on l'étale, et avant tout j'ai remarqué chez vous un amour encore plus fort que vous portez a "votre Loire" qui n'est autre que l'amour que vous portez a votre personne et l'attrait pour la branlette intellectuelle, personnellement je préfère la manuelle, contrairement a vous j'aime tenir le manche.

PS rendez vous cet hiver sur la Loire et je vous promet que j'essayerai de passer encore plus vite que la dernière fois rien que pour le plaisir de vous faire chier, puisque après tout je suis un gros connard de riche capitaliste qui ne pense qu'a jouir et emmerder les autres alors je ne voudrais pas faillir à ma réputation.
PS 2 : et pour votre information les riches bourgeois que vous citez sont tous sur la côte d'azur ou a Deauville pour exhiber leur yachts ou leurs grosses voitures de sport en buvant du champagne et dont les grosses firmes pour lesquelles ils travaillent ou sont propriétaires polluent 1000 fois plus notre planète que le moindre petit jetski. D'ailleurs le niveau social d'un jet skieur est en général modeste se sont de simples employés/ouvriers ou des petits artisans à 95%, donc encore une fois vous racontez n'importe quoi d'un milieu que vous ne connaissez pas. Et dites vous bien qu’un mec qui bosse toute la semaine et parfois les weekends pour gagner un salaire de misère et bien souvent le weekend il pose son cerveau de côté et il se fait plaisir que ce soit en jetski, en moto, en quad, a la pêche, ou en racontant des histoires sur une gabare motorisée qui perturbe l'écosystème au même titre les autres véhicules a moteur sus cités.
PS 3 et je ne parle pas de la console, la prochaine fois au lieu de vous branler sur les réseaux sociaux, et au lieu de prendre les gens en photo du haut du quai , descendez donc boire une biere et discuter en face des personnes, et nous pourrons voire si votre ramage se rapporte à votre plumage, quelque chose me dit que vous vous prenez pour le Phénix des hôtes de ce fleuve.

Voilà je vous laisse avec vos 1273 amis "virtuels" sur fesse de bouc, et votre blog insipide et je retourne enfourcher ma machine diabolique afin de partager une bonne biere Bretonne avec mes riches amis jet skieurs décérébrés.

C'est Nabum 21/07/2016 06:51

Yann

Vous démontrez désormais que vous en passez au stade de l'investigation, de la recherche de ma pauvre personne. Bientôt les menaces seront tangibles, le harcèlement évident.
Malheur à qui s'oppose à votre bon plaisir

Je pose un principe et je reste droit dans mes pieds nus
Allez s'il vous plait sur les côtes bretonnes, même si je le déplore, je ne me positionne pas sur ce fait. C'est en Loire que je défends l'idée d'une interdiction générale et nulle part ailleurs.

Merci de ne pas dépasser le slimites

Lionel 20/07/2016 20:16

Nabum
Votre cause est noble... a vos yeux .
Laissez vivre et respirer ceux qui ne pensent pas complétement comme vous.
La loire est surement tres belle , à vos yeux .
Elle l'est aussi , au yeux de ceux qui y naviguent ...a voile , ou a vapeur....
eux et vous l'appreciez.... diferement....tout simplement
Mais pourquoi vouloir imposer une seule et unique vision de l'esprit .
On est tous differents, et tous ces billets ne mènent qu'a une chose: nous opposer sur la base de principes qui nous dépassent .
Vous ,moi et tous les protagonistes qui ont répondu ici savons tres bien que les premier responsables des pollutions engendrées sont le fait des industries bien loin devant les simples particuliers que nous sommes.
Vous aimez les contes , vous etes conteur ...
Moi aussi , j'aime les contes .
un ami et collegue de travail (il est sociologue et MCF à l'université de montpellier) est lui mème conteur .Il fait ca comme vous , sur des bateaux à Marseille dans des petites salles de Nice à Bordeaux , et meme en Algerie ...
Dans un de ses spectacles , son fond de commerce , ce sont les différences de couleurs , de langues , d'origine , de culture, de pensées ....toutes ces différences qui devraient nous réunir, au lieu de nous opposer.
J'ai espoir qu'en venant sur votre terrain cela vous ouvre un peu l'esprit ...
http://robinbigbadwolf.blogspot.fr/

https://www.google.fr/search?q=robin+recours+&ie=utf-8&oe=utf-8&client=firefox-b&gfe_rd=cr&ei=9LePV7-yMOfR8gfQ9JvgAQ#q=robin+recours&tbm=vid

C'est Nabum 20/07/2016 20:53

Lionel

Vous vous démarquez par le ton je vous en remercie
Sur le fond, la liberté de chacun doit s'arrêter au niveau du bien général

Je ne vous dénie pas le droit de vous amuser de cette vitesse aquatique qui doit être grisante (j'ai fait du catamaran) mais je considère la Loire comme un espace unique à préserver et là-dessus, je suis prêt à me battre (uniquement avec des mots et des idée°
merci

LEDOUX Remi 20/07/2016 11:17

Nabum, ce n'est pas vous qui conduisez un moteur Yamaha de 50cv sur la Loire sur Youtube?
Donc vous voulez imposer aux autres ce que vous n'appliqueriez jamais à vous meme?
Dommage, moi qui commençais à vous apprecier...

Ar Men power 21/07/2016 00:09

Remi mais tu n'y penses même pas, comment veux tu que le pauvre bougre remonte le courant sur sa gabare (ou celle de son voisin), en faisant la cour a des midinettes.
Tiens d'ailleurs j'y pense mais même le courant ligérien en pleine période de crue dépasse la vitesse autorisée de 10km/h par endroit, sapristi qu'on lui torde le coup a se foutu courant qui ne respecte rien et qui détruit les berges.
Un bateau a moteur sur le canal d'Orléans mais quelle horreur et dire qu'il a été fait pour celà mais que fait la police : qu'on le pende haut et court en guise de châtiment.

C'est Nabum 20/07/2016 11:56

Ledoux

Je suis conséquent et pense que les moteurs devraient disparaître de la Loire et d'elle seule

C'est Nabum 20/07/2016 11:56

Ledoux

Je n'ai jamais tenu le manche
J'ai horreur de ça

LEDOUX Remi 20/07/2016 11:19

C'est drole, les gens sur votre photo ont un moteur plus petit que le votre, et vous trouvez à les critiquer..

Girouette 19/07/2016 07:26

Hé hé, je deviens une petite star dites donc :-)

« je vous souhaite un jour de prendre conscience de la vacuité de vos propos, de l’indécence à juger les gens sur leur rentabilité sociale. » que dire de plus, si ce n'est que vous ne faîtes que ça...

« Leur pauvreté intellectuelle risquerait de briller à mon contact » et là, on est au top du Nabum.

:-) :-)

C'est Nabum 19/07/2016 13:57

Girouette

J'ai effectivement un problème avec tout ce qui enlaidit le Monde

Girouette 19/07/2016 09:08

Je ne citait que ce que vous aviez ecris, cher Nabum, et c'est plutôt drôle le fait que vous y répondiez vous même...
Auriez vous un negre?

À priori, vous avez un problème avec l'argent...

Si vous relisez mes propos que vous avez appréciés mettre en avant, apparemment parce qu'ils ont touchés votre personne, vous remarquerez que j'ai écris que «certains ont des postes importants», mais beaucoup sont de simples citoyens vivant normalement, ça se saurait si le scooter des mers etait réservé aux riches...
Mais ça, il faut des connaissances pour le savoir, mais pas celles que vous pretendez avoir, mais celles physiques, celles qu'ont rencontrent et avec qui ont parlent, et pas celles non plus qu'ont prend en photo de loin dès qu'elles ont le dos tourné...

Je trouve aussi décalé le fait de tenir un blog de critique, et que dès lors que l'on contredis vos idées, nous avons tord... ça ne montre pas une ouverture d'esprit...

«Faites ce que je dis, pas ce que je fais».

Au plaisir de lire votre prochaine reponse (même si ce n'est pas vraiment nécessaire), en espérant de super jeux de mots ;-)

C'est Nabum 19/07/2016 08:21

Girouette

Soudainement, le côté "Vedette" sans doute, vous usez d'un vocable un peu plus élaboré. La vacuité de mes propos, mon dieu, mon ami, votre importante vous aveugle.

Je ne suis rien, vous l'avez dit, mes propos sont simplement insignifiants.
Quant à nous comparer, je suis perdant sur toute la ligne, vous comptez beaucoup, je me contente de conter un peu

L. Hatem 19/07/2016 02:44

Mais Nabum, vous vous rendez compte ? Vos périples d'été qui mettent 1 mois... vous les auriez fait en un clin d'oeil sur un jetski, bon sang...
Tant qu'il y a un seul jetski, ça va... le problème arrive lorsqu'ils sont plusieurs ! Je paraphrase un homme politique.

C'est Nabum 19/07/2016 06:50

L Hatem

Pour eux, le temps c'est de l'argent
Pour moi, le temps c'est en contant

Nous ne sommes pas sur la même planète, le problème, c'est qu'ils détruisent la mienne !

Margaritas ante porcos 18/07/2016 14:13

Excellent billet qui met en lumière la pauvreté intellectuelle , morale et mentale de ces gens qui nous pompent l'air à tout moment et contre lesquels nous ne savons nous protéger car ils ont des sous pour consommer et s'offrir tous les jouets que cette société veule , vile et mercantile met à leur dispositions et qui , s'imaginent-ils , les valorisent .En attendant nous subissons leurs nuisances et leur morgue , nous qui prônons d'autres valeurs et notre silence discret les gêne au plus haut point

C'est Nabum 19/07/2016 06:51

Madget

Je vais reprendre votre brillant commentaire

Merci

C'est Nabum 19/07/2016 06:49

L Hatem

Effectivement

L. Hatem 19/07/2016 03:04

Très interessant commentaire de Madjet...

Madjet 18/07/2016 20:52

Pour une majorité de gens, jetski = Sport de riches, petits bourgeois, bruit, pollution et destruction de l'environnement. C'est à la fois, pas tout à fait faux mais, également, pas tout à fait vrai. Cette stigmatisation est due à l'origine de la conception d'un vnm ( Véhicule Nautique à Moteur, véritable appellation française car "Jetski" est un label commercial de la marque Kawasaki, NDLR). Le concepteur Clayton Jacobson était un passionné de canoé et de mobylette. Il est parti de motorisation 2 temps, ce qui explique le bruit. Quand sont arrivés les premiers vnm dans les années 80 en France, il y a eu des accidents mortels et c'est rapidement monté aux oreilles du gouvernement.

C'est pour cette raison aujourd'hui que le permis est obligatoire en VNM et que les côtes sont équipées de la fameuse zone des 300 m dans laquelle aucune embarcation ne doit pénétrer. D'autre part contrairement aux apparences il faut savoir que la France est le pays le plus restrictif au monde en matière de jetski. Il y a des zones où c'est formellement interdit d'en faire, du moins pas dans un usage sportif, il également interdit d'en faire de nuit plus certaines dispositions particulières. Et d'ailleurs ce que je dis pour les VNM, le vaut également pour les autres navires. Le manque de respect est lourdement sanctionné par les autorités. Je connais un qui s'est fait attrapé et s'est pris 6 mois de suspension de permis plus une amende modeste de 2500€.

Donc il n'y a pas que des gens cupides qui pratiquent ce loisir. Certains sont d'un milieu prolétaire et ont du attendre pratiquement 2 décennies avant de ne pouvoir se payer l'un de ces VNM. Et contrairement à ce que l'on pourrait croire, c'est un engin qui a un budget similaire à celui d'une moto d'une cylindrée 600 cm3. Certains pratiquants n'en font pas pour le sport mais bien pour la notion de plaisance. C'est à dire le plaisir de se promener et visiter certains lieux au même titre qu'une péniche ou un bateau. Les premiers VNM que j'ai piloté étaient des 2 temps et il faut le reconnaitre, je trouvais déjà à l'époque beaucoup trop bruyants. Heureusement depuis 10 ans sont apparus les 4 temps qui sont nettement plus silencieux mais à mon sens l'avenir arrivera l'an prochain. Le constructeur E Motion a présenté un VNM électrique 100 % silencieux, 100% propre. Pour vous donner un ordre d'idée, il a fait une démonstration pendant un salon électrique sur un lac à Val D'Isere à 2300 mètres d'altitude! Vous trouverez la vidéo dans un article sur le lien suivant:

http://www.radiovaldisere.com/index.php?p=vids

Donc quand vous dites que les jetskis sont nuisibles, je viens de répondre que ce n'est pas tout à fait faux et pas tout à vrai à la fois.

En revanche certains m'ont quand même dis "Toi avec ton jetski, tu roules pas vite ?! Ben alors c'est ça n'est plus un jetski, ça devient une péniche", je ne suis pas du tout d'accord. Pourquoi un vnm devrait il être toujours lancé à pleine puissance et transformer un lac en ouragan et, si il est en 2 temps, faire le même bruit qu'une disqueuse thermique ou un chantier de déblayage de feuilles mortes ? Il y a deux ans, j'ai effectué une ballade en jetski dans Paris. J'ai au préalable contacté la préfecture de Paris de mon intention de naviguer sur la Seine. Contre toute attente, j'ai été surpris de voir que la Police Fluviale a fait l'effort de me répondre et de donner des informations précises sur le RPP et RGP de la Seine. (Reglement Particulier et Reglement Général de Police) Ce jour là, personne ne s'est plain de ma présence sur la Seine, personne n'a été réveillé car j'y suis allé quand même à 8 heures du matin et j'ai voulu défendre une image meilleure du jetski.

Mais j'ai été très étonné également de voir que contrairement à ce que j'ai filmé, la Seine est par endroit très insalubre et ses rives sont pas mal souillés.

Il faut savoir que dans Paris la vitesse est limitée à 18 km/h. Je vous invite à jeter un coup d’œil à cette vidéo:

https://youtu.be/FRGTNzGuBtM

Quand je vois la motivation de votre indignation, je vais peut-être vous surprendre mais ça me semble beaucoup plus tranquille et beaucoup plus propre vers chez vous. Vers chez moi les berges sont parfois dégradées avec des ordures, des graffitis dont certains en forme de parties génitales et d'injures. Il y a des bouteilles de bière jetées dans l'eau par des racailles qui urinent et manquent cruellement de respect envers l'architecture et le quartier que je traverse en naviguant. Je vous mets au défi de sensibiliser ces jeunes plus les autorités dites "compétentes", vous seriez en tout point particulièrement déçu du résultat...

C'est Nabum 18/07/2016 14:23

Margaritas ante porcos

Merci
La société bruisse de ces pédants, méchants et puissants dont la position sociale autorise semble-t-il tous les excès
Il en va de même avec nos médias départementaux qui fort de leur position dominante me boudent pour ne pas dire plus. Leur pauvreté intellectuelle risquerait de briller à mon contact