Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Chroniques au Val

Chroniques au Val

Ligericus sum, nil Ligeris a me alienum puto.

J.O : Journalistes odieux

La plus haute marche leur est promise ....

J.O : Journalistes odieux

L’hystérie au service du nationalisme.

 

La glorieuse incertitude du sport, la beauté du geste sublimé, l’effort absolu et l’engagement sans faille des années durant pour préparer ce rendez-vous de la jeunesse mondiale ne méritent sans doute pas la cohorte d’abrutis hystériques portant microphone et drapeau national à la boutonnière pour beugler leur admiration et vendre une nation qui gagne. Les Jeux Olympiques accueillent sans doute autant d'athlètes méritants que de cloportes commentant leurs compétitions.

 

Je ne sais si, dans les autres pays, la télévision nationale présente le même spectacle affligeant de commentateurs sur ressorts, de boules de nerfs et d'excités permanents pour accompagner des images qui n’ont certes pas besoin de leurs vociférations honteuses et de leur chauvinisme exacerbé.

 

Que dire de cette cohorte d'exaltés de la Marseillaise, si ce n’est qu’ils font le lit du nationalisme, d’un patriotisme de pacotille et d’une conception du sport qui n’a rien à voir avec ce que devrait être l’esprit des jeux olympiques. Ils ne prennent l’antenne que lorsqu' un tricolore a une chance de médaille, ils vendent un fol espoir à des téléspectateurs accrochés à leur poste, les yeux fichés uniquement sur le compteur à récompenses. Le geste, l’effort, la qualité de l’adversaire, le contexte technique ou tactique, tout cela est renvoyé aux calendes grecques.

 

Il faut des victoires, il faut des podiums pour chanter la gloire d’un pays qui a bien de la misère d’avoir de tels représentants médiatiques. Qu’avons-nous fait pour mériter ceux-là ? Sous quelles doctrines étranges s'est construite leur formation professionnelle ? J’avoue me désespérer d’entendre leurs propos, de voir à quel point ils ne sont pas observateurs éclairés mais supporters énervés. Est-ce ce comportement délirant qu’attendent mes voisins ? Si tel est le cas, c’est à désespérer de l’intelligence nationale.

 

On peut s’interroger sur la nature des substances qu'ils consomment Manifestement, ils ne sont pas dans leur état normal. Ils sont sous produits dopants, ils ont perdu la raison, ainsi que toute mesure et toute dignité. J’ai le sentiment que notre redevance sert à financer de curieuses vacances à cette troupe d’illuminés. Je me demande d’ailleurs pourquoi ils sont si nombreux à avoir fait ce long déplacement …

 

Tous les quatre ans, c’est la même sérénade, la même grandiloquence d’opérette mexicaine. Qu’importe le lieu, nous avons les mêmes clichés, les mêmes hurlements, les mêmes propos vaseux. Il ne serait donc pas envisageable qu’un comité d’éthique olympique surveille le discours de nos champions du microphone ?

 

Je n’ai qu’à couper le son, me direz-vous ; la remarque est assez juste mais incomplète. J’évite tout d’abord de regarder ce spectacle désolant. C’est la plus sûre manière d’échapper à ces furieux mais quand parfois, l’épreuve touche mon intérêt, j’aimerais pourvoir disposer d’une option de bruit d’ambiance à l’exclusion des guignols en cabine. Est-ce trop demander ?

 

Sachant que je rêve, je vais donc me passer de ces interminables discours à la seule gloire nationale. Je suis citoyen du Monde et je ne compte pas brandir un drapeau, fût-il héritier d’une révolution et d’un long passé, pour célébrer le sport. Les hymnes, les drapeaux ne devraient pas figurer au programme d’une compétition sportive. Mais ce n’est rien en comparaison des ferments insidieux de haine et de mépris de l’autre que véhiculent nos chers journalistes sportifs. Eux, à coup sûr, méritent la médaille de plomb : celle du métal qui finit immanquablement dans les armes quand les esprits ont été suffisamment préparés par leurs soins à de nouvelles épreuves impitoyables. Mon Dieu, qu’ils nous fichent la paix ; qu’ils se taisent enfin ! Après tout, n’est-ce pas la trêve olympique ?

 

Olympiquéthiquement leur.

J.O : Journalistes odieux

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

kakashi 12/08/2016 17:29

C'est symptomatique d'une nation qui se meurt, ces Marseillaise en canon, ces drapeaux tricolores exacerbés... (Le clavier intuitif des téléphones portables... ;)
Ce monde n'a plus ni repère, ni conscience collective !
Une certitude cependant, voyagez, sortez de l'universalisme occidental et vous constaterez que le terme "citoyen du monde" n'est valable que chez nous ! soit une valeur hégémonique prôné par une minorité de l'humanité !

C'est Nabum 13/08/2016 07:41

Kakashi

Je partage cette analyse

Quant à votre conclusion, hélas, elle n'est pas fausse

Emmanuel Cockpit 12/08/2016 17:16

Du pain et des jeux, Loto et J.O., c'est bingo !

C'est Nabum 13/08/2016 07:42

Emmanuel

Bingo pour cette roulette russe avec dopage à la clef

Kakashi 12/08/2016 17:13

C'est symptômatique d'une nation qui se meurt, ses marseillaise en canon, ses drapeaux tricolores.
L'exaltation précède la mort comme plus d'un athée pourrait se surprendre à réclamer un prêtre avant de passer l'arme à gauche !
On se met à aimer jusqu'à l'adoration ce que l'on a peur de perdre !
Cette emphase trahit une angoisse générale !
2017 Marine pour ma part... Je suis un citoyen du monde français.

ALEA JACTA EST 12/08/2016 08:49

Oui, ce serait une belle idée que de disposer d' une option bruits d' ambiance sans commentaires.
Il m' arrive parfois de regarder certaines compétitions sur des chaînes russes, et comme je ne comprends pas un traître mort de russe, et bien, ça me repose, et je peux me concentrer sur la qualité esthétique du spectacle.Certaines images et ralentis sont d' une qualité époustouflante..Par ailleurs, je vous confirme que l' hystérie et le ton ridiculement hyper-enthousiaste des commentaires n' est pas une spécialité française.
En fait si on regarde l' évolution dans le temps, on peut même dire que les journalistes français ont copié et imité le style de certains commentateurs étrangers pour ajouter de la folie et de la passion au risque de tomber dans le ridicule,la démesure et le nationalisme exacerbé....Je suppose que cette démesure amène de l' audimat et fait vendre et, au final, c' est ce qui intéresse les chaines TV.
Bonne journée C Nabum

C'est Nabum 12/08/2016 10:03

ALEA JACTA EST

La télévision russe, il fallait y penser ...
Il est vrai que vous vous éloignez ainsi du modèle sud américain qui est devenu la référence pour ces hurleurs imbéciles

Fermons le rideau de fer

ALEA JACTA EST 12/08/2016 08:52

Rtectification::" je ne comprends pas un traître mot de russe...etc..."