Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Chroniques au Val

Chroniques au Val

Ligericus sum, nil Ligeris a me alienum puto.

Le nez dans la farine.

De la poudre aux yeux.

Le nez dans la farine.

Minotiers et minauderies

 

Depuis le temps qu’il nous donnait du grain à moudre, matière à broyer des idées noires, tout en devant s’écraser devant la puissance de son verbe, ce moulin à paroles a reçu la monnaie d’une pièce qu’il n’avait pas mise de côté. Il faut se garder de jeter de la poudre aux yeux au bon peuple ; celui-ci finit toujours par devenir chaud du bonnet et, en la matière, ce fut celui du meunier qui porta l’estocade.

 

La farine était blanche, ce qui, hélas, n’était pas le cas de la cible. Même si la justice n’a pas tranché, on peut affirmer que l’homme avait fait belles et grandes moissons dans les deniers publics. Le bon grain lui est désormais revenu en pleine face tandis qu’il salissait ainsi une livrée, sans doute offerte par un gros céréalier de Beauce : un généreux donateur qui souhaite que son favori lui permette de continuer de souiller la terre encore longtemps.

 

À ce train-là, la farine blanche va devenir une arme de destruction massive et le pauvre empêcheur de frauder en rond risque fort les foudres d’une justice impitoyable avec le terrorisme chimique. Ceux qui répandent sans compter des produits toxiques sur les récoltes sont des bienfaiteurs de l’humanité, quand celui qui s’élève contre la caste des empoisonneurs risque l'échafaud.

 

Il est vrai que notre ami des céréales douteuses était, lui aussi, présent aux obsèques du grand minotier de la fédération des agriculteurs apprentis sorciers. À défendre ainsi la production intensive et nocive, il était prévisible qu’un excès de production lui revienne en pleine face. Ce sont les lois du marché : elles sont aussi intangibles que le courroux des peuples humiliés, volés, trahis, foulés au pied.

 

Gloire à l’enfarineur ! En écrivant ceci, je ne sais d’ailleurs qui est celui qui mérite pareil titre de gloire. J’avoue que la cible en costume-cravate mérite, plus que tout autre, cette distinction ; lui qui ne sait du blé que la partie qu’il se met dans les poches. La fatigue d’une campagne harassante et délicate lui ayant octroyé de jolies poches sous les yeux, le blé devint farine par la magie d’une meute qui refuse de s’écraser.

 

Les casseroles ont cessé de faire du bruit. Le sac de farine ne risque pas de tomber sous le coup des délits de tapage public. La prochaine étape consistera à envoyer des œufs sur le bonhomme pour qu’il finisse par s’écraser comme une crêpe. Vous pouvez admirer la logique, tout en remarquant que les casseroles furent sans doute une réponse prématurée. C’était ce qu’on appelle dans l’agriculture - que ne défend pas notre châtelain - mettre la charrue avant les bœufs !

 

Ne poussez plus, monsieur l'accapareur ; nous ne sommes justement pas des bœufs. Vous comptez nous mettre sous le joug de votre mépris sidérant, de votre politique de classe, de vos mesures injustes et inégalitaires. La farine nous monte au nez ; vous en constatez les effets. Votre honneur aurait pu être touché par ce geste discutable mais d’honneur, monsieur, vous nous avez démontré que vous n’en avez guère.

 

Comme le chiendent pousse parfois dans les beaux épis de blé, vous êtes le parasite de la République, le chancre d’un système politique qui fait la part belle aux profiteurs de votre espace. La coupe est pleine et la colère se déverse désormais sur vous qui êtes devenu le symbole de la déliquescence de la démocratie représentative.

 

Un grand coup de vent s’impose ; non pour faire tourner les moulins et vous permettre ainsi d’être blanchi par le peuple, avant que vos avocats ne trouvent la faille, mais bien pour broyer tous les gredins de votre espèce. Nous avions une poutre dans l’œil et nous pensions naïvement que ce n’était qu’une paille, trop habitués que nous étions à choisir d'attribuer le poste à celui qui tirait la plus courte pour mieux nous leurrer. Le temps est venu de faire grande et belle moisson. Le peuple souverain reprend son destin en main.

 

Pour ne pas gaspiller, d’autres fabriquent des petites poupées de paille. Quelques affiches électorales permettront de leur donner visage humain. Nous piquerons ces poupées d’aiguilles après moult incantations. La malédiction tombera alors sur les épouvantails de nos palais. Le temps est venu de la récolte républicaine, du grand battage des moissons. Les ballots ont cessé de l’être et nos grains de blé n’iront plus remplir vos silos et vos greniers quand l’ivraie sera enfin remisée dans des prisons qui n’attendent que vous. Coupons le blé en herbe tant qu’il en est encore temps.

 

Enfarinement sien.

Le nez dans la farine.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

enqueteurcsi 03/08/2017 16:43

Des escroqueries ont lieu sur le net, dont la provenance est difficile à déterminer, mais qui mettent notamment en cause des jeunes filles présumées russes. Le plus souvent, ces jeunes filles n’existent que dans l’imagerie que les escrocs mettent en ligne à partir de serveurs disséminés dans plusieurs pays. Pour répondre à deux questions récurrentes, sachez notamment qu’aucune réglementation n’exige la production par l’invitée à la frontière d’une somme d’argent pour un montant quotidien calculé en fonction du nombre de jours de voyage. Une escroquerie largement répandue consiste également pour l’invitée à faire croire qu’elle encourt une forte amende de la douane pour avoir tenté d’emporter avec elle une œuvre d’art destinée à être offerte en cadeau à son invitant. Si vous avez été contacté, et subi de préjudice, vous pouvez signaler auprès de l’Office Régionale de Répression Contre la Cybercriminalité. Pour tous types d’arnaque portez plainte uniquement si vous avez perdu de l’argent. Rien ne sert de porter plainte pour un simple courriel frauduleux auquel vous n’avez pas donné suite : vous ne feriez qu’embouteiller les services de police judiciaire. Notez cependant que les chances de récupérer la somme qu’on vous a volée sont très fortes si vous fournissez toutes les preuves fiables pour le bon déroulement de l’enquête et la constitution du dossier d’arnaque. Auprès de qui porter plainte ? En France, vous devez obligatoirement porter plainte auprès de l’Office Régionale de Répression Contre la Cybercriminalité (ORRCC). Demandez à parler à un Enquêteur Spécialisé Criminalité Informatique (ESCI), par e-mail à l’adresse suivante :

orrcc@outlook.fr / orrcc@net-c.fr

Attention : l’ORRCC traite tous les affaires courantes d’escroqueries par Internet. Aussi nos services sont entièrement gratuits.

enqueteursci 15/06/2017 16:58

Des escroqueries ont lieu sur le net, dont la provenance est difficile à déterminer, mais qui mettent notamment en cause des jeunes filles présumées russes. Le plus souvent, ces jeunes filles n’existent que dans l’imagerie que les escrocs mettent en ligne à partir de serveurs disséminés dans plusieurs pays. Pour répondre à deux questions récurrentes, sachez notamment qu’aucune réglementation n’exige la production par l’invitée à la frontière d’une somme d’argent pour un montant quotidien calculé en fonction du nombre de jours de voyage. Une escroquerie largement répandue consiste également pour l’invitée à faire croire qu’elle encourt une forte amende de la douane pour avoir tenté d’emporter avec elle une œuvre d’art destinée à être offerte en cadeau à son invitant. Si vous avez été contacté, et subi de préjudice, vous pouvez signaler auprès de l’Office Régionale de Répression Contre la Cybercriminalité. Pour tous types d’arnaque portez plainte uniquement si vous avez perdu de l’argent. Rien ne sert de porter plainte pour un simple courriel frauduleux auquel vous
n’avez pas donné suite : vous ne feriez qu’embouteiller les services de police judiciaire. Notez cependant que les chances de récupérer la somme qu’on vous a volée sont très fortes si vous fournissez toutes les preuves fiables pour le bon déroulement de l’enquête et la constitution du dossier d’arnaque.

Auprès de qui porter plainte ?

En France, vous devez obligatoirement porter plainte auprès de l’Office Régionale de Répression Contre la Cybercriminalité (ORRCC). Demandez à parler à un Enquêteur Spécialisé Criminalité Informatique (ESCI), par e-mail à l’adresse suivante :

orrcc@outlook.fr / orrcc@europamel.net

Attention : l’ORRCC traite tous les affaires courantes d’escroqueries par Internet. Aussi nos services sont entièrement gratuits.

fernouxdanielle 02/05/2017 18:33

Il est possible que vous fassiez face à des comportements suspects, auquel cas il n’y a pas lieu de déposer une plainte mais qu’il est important de signaler. Mais si vous êtes vraiment victime d’une arnaque financière, le dépôt de plainte s’impose,

L’Unité Spéciale de Lutte Contre la Cybercriminalité en sigle (USLCC) en collaboration avec l’Interpol mondial reçoit vos plaintes afin de les analyser pour vous rendre justice et que ces hommes sans foi ni loi soient punis conformément à la loi (321-1,314-1 du code pénale) en vigueur pour ces types d’infractions. Nous recevons vos plaintes aux adresses mails suivantes :

Email : contact.uslcc@europamel.net / contactinterpolmondial@gmail.com

Un inspecteur général de police judiciaire prendra contact avec vous dès réception de votre plainte et vous donnera les démarches à suivre pour l’arrestation de vos escrocs et la suite de la procédure judiciaire afin que justice soit rendue et que vous soyez dédommagé.

Faites-nous confiance et vous ne serez pas déçus.

C'est Nabum 03/05/2017 07:04

fernouxdanielle

Il y a erreur

cotillenatacha 22/04/2017 05:37

DONATION DE MON HERITAGE

Bonjour ,je me présente, je m’appelle Madame Natacha Cotille ; Je suis d’origine française et mariée au Feu, mon époux François Derrick de nationalité franco-italien, de mémoire glorieuse avec qui j’ai eu deux enfants dont une fille sabine et un garçon Florent . J’ai Perdu mon mari et mes enfants dans l'attentat du terrorisme qui c’était produit en France précisément a Paris . Ils étaient en promenade avec leur père pendant que moi j’étais en déplacement au Bénin parce que je fus une Ex consultante de mon pays la France près du Bénin. J’étais sous le choc de cette tragédie qui s’est produit .Mais je ne peux rien contre le seigneur parce que je crois et j’ai la foi qu’il est le miséricordieux. Cette tragédie m’a sondée vers une autre facette de vie(le traumatisme, la peur, la vengeance et la culpabilité) parce que non seulement j’ai perdu le seul amour de ma vie mais j’ai perdu tout ce qui était mon égoïsme, ma joie et ma fortune : Sabine et Florent. Depuis lors je continue de vivre dans cette perdition dans laquelle la joie, le bonheur et l’amour ne sont plus à moi parce que trois mois après cette tragédie vécue, j’ai constatée une maladie dont après plusieurs interventions hospitalières au Bénin sans bon résultat j’ai dû été évacué à Québec afin de suivre les soins médicaux dans l’espoir de trouver une prompte guérison. Je me suis rendu à Québec au Canada Hôpital Saint-François d'Assise où mon docteur ma diagnostiquée un cancer qui est déjà à sa phase terminale. Après une longue discussion avec mon docteur sur mes biens, il m’a conseillé de faire une donation de mes biens pour aider les orphelins et toute personne en situation difficile. Voilà en bref le motif de mon témoignage sur ce forum pour aider dans la réalisation de ce projet de don . Bien aimé, réjouissez-vous à ce que mon choix est porté sur vous et que la volonté de Dieu soit faite à travers cette œuvre humanitaire dont je suis certaine que vous allez prendre soin comme si c’était le vôtre. Sur ce lit d’hôpital, j’ai toujours implorée le Seigneur de me faire face d’un humain de noblesse, de cœur pour œuvrer mes désirs les plus chers, et sans doute que vous êtes la personne à prendre cette responsabilité parce que j’ai dû prier et veuillez jour et nuit afin d’avoir votre contacte suite à mes recherches personnelles sur ce forum et de vous adresser mes mots car je n’ai plus assez de temps puisque je ne sais pas quand et à quelle heure mon âme sera éteinte. Je vous laisse le Numéro de mon conseiller banquier : +22962405867 . J'ai en ce moment dans mon compte personnel au Bénin qui est un compte bloquer et bien garder, la somme de 1.500.000€ (Un millions cinq mille D'euro) que j'avais gardé pour un projet de construction d’orphelinat en Haïti, un projet que j’ai finalement remplacé par un don financier fait à l’UNICEF à l’endroit des sans abris du drame survenu en Haïti. Je serai satisfaites de vous donner cet argent qui pourra vous aider dans votre entreprise et dans vos projets Tout à fait confiante en Dieu que vous pouvez bien sûr réaliser mon vœux le plus cher de ces dernières heures ; celui de faire bon usage de ces fonds que j’ai pris personnellement l’engagement de vous léguer avec tout l‘amour de Dieu et dont je vous demande de garder en confidence, parce que faisant recours au verset: Matthieu 6:1 de la bible je ne fais pas ce don pour être bien vu.Je souffre énormément de cette maladie et j'ai très peur car je n'arrive presque plus à dormir de nuit comme de jour. Je ne veux surtout pas mourir sans avoir fait don de tout cet argent à une personne de bien ou une famille qui saura s’en servir pour aider les autres sinon je pense que se serait un gâchis de le laissé au compte de mon conseiller banque BOA qui en fera sa propriété après un délai de non réclamation. Dans l’attente de vous lire le plus tôt possible pour les démarches d’acquisition de mon don, je vous souhaite une bonne santé avec tout le bonheur de ce monde. Veuillez bien vous mettre en contacte avec mon conseiller de banque sur son adresse email pour en savoir plus sur le donation.

Email : noussavipatrick@netcourrier.com / bankofafrica513@gmail.com

C'est Nabum 23/04/2017 18:50

ARNAQUE !

tourneau 22/04/2017 05:36

Je suis victime d'arnaque au sentiment sur internet suivez mon témoignage

Emails : scoci.interpol@gmail.com / scoci@europamel.net

je me vous présente encore un nouveau pigeon arnaqueur ivoirien .Voila mon histoire:
Je suis contacté par un homme Français mais d'origine espagnol qui a vécu en France avec son père qui est décédé depuis 8 ans.On converse sur Facebook et au bout de 1 mois il est fou amoureux de moi et moi je veux y croire et on décide de se rencontrer donc il est venir une semaine en France mais bien-sur je dois participer au prix du billet(mais la bas les compagnies sont bizarres ma participation varie de 200 à 1200 euros)Bon je participe mais après manque de chance il tombe gravement malade et je dois participer a l'opération si je l'aime comme je le dis alors je participe mais la aussi l'intervention varie de 1500 à 2500€.Ouf il est sauvé et grâce a moi donc on met la rencontre en route(entre temps frais pour le vaccin).Le jour arrive mais on a vraiment pas de chance il se fait arrêter a la douane avec un cadeau pour moi mais qui est interdit d'amener en France(c'est de l'ivoire) et il doit payer 3000 sinon c'est la prison .Il me contacte par téléphone et me dit de me mettre sur Facebook pour m'annoncer la nouvelle(ils sont modernes quand même ils ont 1 ordi avec Facebook alors que c'est plus simple par téléphone mais bon)Ayant lu cette arnaque sur internet je lui en fait part mais bonne comédienne il me dit que ce n'est pas son style mais que si je l'aide pas sa mère va m'envoyer des sorts et son frère va devenir méchant avec moi car il a mon adresse avec mes envois d'espèces.Je lui dit que je peux plus rien pour lui et il coupe. Tout cela pour vous dire oui n’importe qui peut tomber dans le panneau. J’ai été alerté par un collègue de travail qui a reconnu le profil de ce dernier Alain pylône .C’est lui qui m’a parlé de votre site sur des Arnaques Africaine SCOCI (Service national de coordination de la lutte contre la criminalité sur Internet). Ce sont des gens de bon cœur, qui se plaisent à faire le bien aux personnes sensibles.Je remercie ma copine de m'avoir aider a contacter ses personnes qui ont mis aux arrêts ses escrocs et ont finir par me rembourser tout mon argent qui étais perdu Sur la demande de mon amie pour un remboursement immédiat du double au triple .J’ai compris la leçon, et à l’avenir je ferais attention.
Si quelqu'un se trouve dans des difficulté comme moi je vous pris de prendre contact avec SCOCI (Service national de coordination de la lutte contre la criminalité sur Internet) de toute urgence.

Emails : scoci.interpol@gmail.com / scoci@europamel.net

C'est Nabum 23/04/2017 18:50

Passez votre route

Vivre est un village 09/04/2017 07:53

Vivre dans un nuage

Le voilà dans le pétrin

C nabum serait -il boulanger ???

C'est Nabum 23/04/2017 18:51

Vivre est un village

Des aigrefins

Jean du MoDem 08/04/2017 15:27

"quand celui qui s’élève contre la caste des empoisonneurs risque l'échafaud.".
Ce n'est l’échafaud mais le bûcher en 2022 (premier millénaire des premiers bûchers allumés pour ramener les chrétiens accusés de déviance dans la "vraie foi" à Orléans en 1022) et ce n'est pas un risque mais une simple échéance.

C'est Nabum 08/04/2017 18:06

Jean

Je m'y prépare
Les inquisiteurs sont légion en notre cité, gens de si peu de scrupule qu'il mettront le feu sans aucun remord
leur sens de la justice ayant depuis peu cédé totalement devant leurs intérêts

Vivre est un village 08/04/2017 10:31

Depuis le temps qu’il nous donnait du grain à moudre, matière à broyer des idées noires, tout en devant s’écraser devant la puissance de son verbe, ce moulin à paroles a reçu la monnaie d’une pièce qu’il n’avait pas mise de côté. Il faut se garder de jeter de la poudre aux yeux au bon peuple ; celui-ci finit toujours par devenir chaud du bonnet et, en la matière, ce fut celui du meunier qui porta l’estocade.

C'était peut être de la farine Bourbonnaise, issue du moulin dont les propriétaires honorent toujours le nom de cet ancêtre soldat autrichien qui préféra jeter son fusil pour faire du blé, dans tous les sens du terme, puisqu'il devint meunier puis banquier...
C'est en pensant à toi C nabum et un peu à lui que j'ai écrit ce billet Overblog Sur l'Allier à Vichy pour chanter !!!
A bientôt.
Amitié.

Vivre est un village 22/04/2017 08:03

C'est Nabum08/04/2017 18:06


Vivre dans un nuage

Le voilà dans le pétrin

J'y suis depuis un bon bout de temps, dans le pétrin en essayant de défendre le participatif sur Mediapart...

"Les inquisiteurs sont légion en notre cité, gens de si peu de scrupule qu'il mettront le feu sans aucun remord
leur sens de la justice ayant depuis peu cédé totalement devant leurs intérêts"...

En effet et essayer de faire quelque chose est quoiqu'il en soit trsè important...

En écrivant ces mots je pense, tout particulièrment, à JJMU, c'est à dire à Jean-Jacques Masot-Urpi 5, rue Moliné Montagne 46300 GOurdon et à son combat contre Areva auquel j'a participé à hauteru de 100 euros et continuerai à participier à hauteur de 30 euros...
J e ne suis et Jean-Jacques n'est pas seul non plus puisque noous s, entre autres, en compagnie d'au moins un célèbre avocat...
Ni rire, ni pleurer mais, comme Baruch Spinoza, assayer de comprendre pour pouvoir agir au mieux dans un cadre hédoniste...

A bientôt.
Amitié.

C'est Nabum 08/04/2017 18:06

Vivre dans un nuage

Le voilà dans le pétrin