Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Chroniques au Val

Chroniques au Val

Ligericus sum, nil Ligeris a me alienum puto.

Le Gabarot

Le Gabarot

Le cinquième vent

 

Chalonnes, est entré dans l’histoire

Le Gabarot est de chez nous

C’est le bateau des Chalandoux

Princes naviguant sur la Loire

 

Ils en vinrent à bout les gars

à la force de leurs gros bras

Pour construire ce rafiot

Il en fallut des costauds

Qui se mirent à l’ouvrage

Se déclarant sans ambages

Les plus dignes héritiers

De nos anciens mariniers

 

 

Le Gabarot

Refrain

 

Les arcandiers se sont groupés

Pour travailler sans mesurer

Pas plus le temps que leur peine

Tous les jours de la semaine

Nous étions tous admiratifs

Ils n’avaient qu’un objectif

Qu’ils mèneront sans faillir

Pour notre plus grand plaisir


 

Le Gabarot

Refrain

 

Ces charpentiers pour toujours

Se rappelleront les beaux jours

Qui les poussaient d’un même élan

Pour donner vie à ce géant

Quand leur enfant fut à l’eau

Qu’il s’en alla sur les flots

Ils laissèrent couler des pleurs

Et un pincement au cœur

 

Le Gabarot

Refrain

 

La fête enfin achevée

Se tournant vers le chantier

Ils regretteront alors

Celui qu’on admire au port

Il leur faudra sans tarder

Se remettre sur un projet

Retrouvant cette passion

Qui fit d’eux des compagnons

 

Chalonnes, est entré dans l’histoire

Le Gabarot est de chez nous

C’est le bateau des Chalandoux

Princes naviguant sur la Loire

Le Gabarot

Photographies de Pascal Masson

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

bodi 25/06/2017 21:19

Bravo pour cette bonimenterie, qui excellente, résume de façon parfaite et poétique l'esprit et le corps de cette aventure !!!! et merci encore de nous avoir accompagné lors de cette journée, un peu hors du commun pour nous... Bien amicalement. Christian Bodi, chalandoux du 5ème vent

C'est Nabum 26/06/2017 06:32

Christian

Quand une association réalise un tel prodige, il y a ceux qui se pressent le dernier jour pour profiter de la lumière soudaine, il y a aussi ceux qui les ont accompagnés tout au long de ce qui n'était qu'un espoir fou
Je suis venu à plusieurs reprises, admirant toujours ce chantier insensé. La folie est belle quand elle produit de telle réalisation et ça ne pouvait que me toucher et m'inspirer.

J'attends désormais votre nouveau projet car il y a en vous tous, une âme de bâtisseurs de l'impossible !