Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Chroniques au Val

Chroniques au Val

Ligericus sum, nil Ligeris a me alienum puto.

Après la prise de la Bastille

Retour en Monarchie Ordinaire

 


 

 

Dimanche déjà au retour de la belle manifestation du Front de Gauche, nous percevions que les tenants de l'ordre établi, ceux qui profitent de manière éhontée des règles du jeu d'une cinquième République à l'agonie, allaient tailler des croupières à la réalité. Ils allaient tous se retrouver, tenants du système politique comme représentants des grands médias pour casser ce redoutable esprit d'émancipation qui annoncerait leur fin prochaine.

 

Alors, il y a eu d'abord l'habituelle et merveilleuse bataille des chiffres sauf que, là, la Préfecture avait déposé ses abaques. On ne compte pas une manifestation politique, d'ailleurs ce genre d'aimable plaisanterie n'est pas prévue au programme. Ce sont simplement les journalistes qui s'offrirent le plaisir de l'estimation idéologique et nous ne fûmes pas déçus, nous savions que nous pouvions compter sur eux pour soustraire !

 

Puis il y a eu la couverture médiatique de la chose ; comment donc nommer ce long, ce calme, ce grand serpent humain qui en toute tranquillité aenvahi le cœur de la Bastille ? Il fallait réduire bien vite le coup de semonce, le mettre à égalité avec des faits de campagne bien plus ordinaires. Banaliser l'incroyable, simplifier l'inimaginable, réduire l'exceptionnel !

 

Et, ils se sont régalés dans ce petit jeu du mépris. Le Parti Socialiste regroupant même jusqu'à 80 000 fidèles le même jour au Cirque d'hiver en compressant les individus pour réussir ce tour de force d'une autre multitude dans Paris sans que personne ne la vît ! L'UMp avait, quant à elle, regroupé une autre multitude (tous frais payés) dans un local fermé à la dimension réduite, la semaine précédente, sans que personne ne se souciât de corriger leurs chiffres abracadabrantesques.

 

Puis on a lu des titres effroyables : « La Mélenchonisation des esprits ! » fut à n'en point douter le plus insidieux de tous et qui relève de l'offense faite à ces milliers de braves gens qui sont venus de leur plein gré, sans aucune manipulation ni conditionnement comme il s'en peut exister parfois ailleurs. Nous devinions qu'il fallait vite oublier le rêve qui marcha !

 

Alors, ils y sont tous allés de leur couplet préparé en laboratoire sémantique. Le plus joli vient de la bande au candidat socialiste qui a osé affirmer que beaucoup de manifestants sont venus à la Bastille par simple curiosité. Parfois, c'est à désespérer de l'honnêteté intellectuelle de ceux-là. Mais quand les radios ont embrayé la plaisanterie en passant à l'antenne des micro-trottoirs digne de la propagande des pires régimes, nous eûmes droit à des interviews de futurs électeurs des autres candidats, qui étaient venus là par hasard ! Quelle honte !

 

Réduit à la portion congrue, le grand défilé de l'insurrection citoyenne sera malheureusement bien vite broyé par la sinistre actualité. Les faits divers, pour odieux et inacceptables qu'ils soient, viennent toujours au secours des pouvoirs en place. Nous n'aurons pas attendu bien longtemps, le tueur fou en scooter faisant une fois encore sa sinistre besogne ….

 

Alors, nous retournons au silence, à l'oubli duquel ils auraient aimé ne jamais nous voir sortir. Ils se lancent sans attendre dans l'effacement de ce grand et beau moment de fraternité. Nous avons oublié que cette belle idée, gravée pourtant sur les frontons de nos mairies ait pu exister encore dans ce pays. Cela, personne ne nous le retirera et nous saurons nous rappeler de tous ceux qui ont menti, triché, détourné ce que nous avons fait en ce dimanche 18 mars 2012.

 

Qu'ils prennent bien garde à ne pas désespérer ce peuple qui a montré sa force et sa confiance, une foule trahie peut devenir redoutable. Il serait bon que le message fût au moins écouté à défaut d'être compris et que cessent ces déformations inacceptables !

 

Lucidement leur.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Kakashi 20/03/2012 18:27


Et pour finir, les évenements de Toulouse sont plus préocupants et importants qu'un meeting de Mélanchon.


Nous sommes dans la réalité et non l'Utopie.


Ce qui est a blâmer c'est la récupération politique de ces évenements.

C'est Nabum 20/03/2012 19:06



 Kakashi


 


Il n'est pas dit autre chose


Simplkement que cette tragédie épouvantable tombe à point nommé pour faire gagner celui qui se délecte de ce genre de
situations.



Kakashi 20/03/2012 18:15


Nabum, vous étiez 100 000 environ. En France nous sommes 65 M.


Mélanchon qui se palpe environ 30 000 euros mensuel et qui a bien bouffé au ratelier de la 5ème république et du cumul des mandats représente environ 10% des intentions de vote. (Ce qui n'est pas
mal).


Votre utopie et vos idées ne représentent pas l'opinion générale. Et les futurs élection vous le prouveront. 


Mélanchon un guignol. Certaines idées du Front de gauche demeurent très bien. Mais il serait dangereux pour la république et la démocratie que ce parti obtienne les pleins pouvoirs. 


L'humain d'abord est un leurre.

C'est Nabum 20/03/2012 19:05



 Kakashi


 


Il n'y a rien à répondre, Vous avez forcément raison et nous nous avons toujours tors.