Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Chroniques au Val

Chroniques au Val

Ligericus sum, nil Ligeris a me alienum puto.

BILAN STAGE

Les FLEURISTES

 

 Points particulièrement positifs.

• La qualité de l'accueil une fois encore de nos amis de Chateauneuf
• Le boulot de préparation de Bernard Mellot notre tireur des litres.

    Points très positifs.

• L'ambiance lors de ce stage pourtant galère avec la pédale à la place de la rame
• La participation des présents à toutes les activités et les tâches demandées.
• Les efforts physiques consentis qui doivent payer un jour prochain.
• L'entraide entre les joueurs à tout moment.
• L'autonomie affichée
• La participation des vert et rouge au match (entraînement dirigé avec Chateauneuf)
• La visite des joueurs blessés et la venue de joueurs spécialement pour le match
• La troisième mi-temps
• La Ballade irlandaise
• Le repas et le boulot de Génération supporter !


    Points négatifs.

• Le manque d'effectif pour ce stage
• Quelques défections cyclistes au retour.
• Une crevaison et une gamelle cycliste dans les escaliers.
• La nuit dans le vestiaire pour certains
• Vomir c'est trahir !
• Les douleurs aux fesses ….

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Circé 19/09/2010 19:19



Encore une fois, je répète, j'adressais cette remarque à tous, donc collectivement.


J'ai bien compris que vous étiez de votre côté au chevet d'un autre jeune gens qui n'était pas bien.


Cependant, je pense que vous avez assez d'autorité pour imposer en la matière quelques salutaires règles au niveau consommation d'alcool.



BR 20/09/2010 12:27



Circé


 


Merci de leur faire un peu de morale, ils en ont souvent besoin !



Circé 19/09/2010 13:10



Il vous suffit de relire tout simplement votre résumé pour comprendre que non, le propos n'est pas clair et peut donner être si ce n'est sujet à caution, du moins sujet à interprêtation.


Par ailleurs le "laisser faire", était à l'adresse de tous, !


Vous le soulignez parfaitement bien, ce sont de jeunes adultes et en tant que tel puisque c'est de la cohésion d'un groupe qu'il s'agit, prendre soin des autres c'est aussi dire Stop, le moment
venu.


 


 



BR 19/09/2010 19:09



Circé


En termes de cohésion l'objectif a été atteint car les autres ont pris en charge les deux qui ont débordé. M^me si aux yeux d'une femme, ce n'est pas suffisant, c'est assez rare que cela se fasse
ainsi.


 


Nous avons trop pris le pli du "Il a cas se débrouiller !"


De mon côté, je me repète j'étais ave un garçon malde (il avait pris un choc lors du match qui lui avait provoqué des maux de tête)


Je ne me dédouane pas, j'explique mais j'ai souvent tors dès qu'il s'agit d'ovale !


Responsablement leur



Circé 19/09/2010 12:19



Vomir c'est trahir ?


Un peu sibyllin comme propos , non ? A vrai dire se mettre en état de vomir, c'est trahir, laisser faire et que l'un des participants se mettent en tel état, c'est trahir aussi.


Les 3ème mi-temps sont sans doute renommées, mais l'alcool devient rapidement un fort mauvais Maître avec les ravages que l'on sait, et les violences exacerbées sous son emprise.


Non pas que je vous suggère de faire dans l'ascétisme pur et dur, mais une consommation modérée qui vous laisse toutes vos facultés, dans un partage festif qui ne tourne pas au pochtronnage quasi
obligatoire me semblerait plus judicieux.


Maintenant, les femmes ont-elles même leur mot à dire dans ce genre de débordements ?



BR 19/09/2010 13:04



Circé


 


J'ai toujours le mauvais rôle !


Le propos n'est pas sibylin, il indique clairement qu'aller jusqu'à cet état c'est trahir le groupe et sa santé ! Le responsable était depuis longtemps couché pour veiller sur un joueur malade (
pas par l'alccol ...) Ces garçons sont des jeunes adultes mais des adultes tout de même et je ne peux sans cesse les rapeler à l'ordre.


J'écris mon déaccord quand c'est nécessaire, je ne cautionne pas, je déplore.


Que font les autres avec cet alcoolisme excessif des jeunes ? Ils femrent les yeux !


Plus il y aura de femmes dans ces troisièmes mi-temps, plus on évitera de sombrer dans ce grand n'importe quoi du temps d'alcool.


 


Modérement leur.