Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Chroniques au Val

Chroniques au Val

Ligericus sum, nil Ligeris a me alienum puto.

C'est déjà la reprise ?

Le temps de l'innocence …


4398574322_9463c6a931.jpg
    Quand la météorologie se joue de notre cher mois de mai comme d'un vulgaire octobre rigoureux, le Cercle, qui ne fait jamais rien comme les autres, ouvre sa saison suivante avec trois mois d'avance.

    Une petite trentaine de joueurs inaugure les nouveaux horaires, le nouveau rythme, la nouvelle composition et la prochaine partition. Tout est nouveau avec de l'ancien, du pas jeune et un vieux cheval sur le retour qui revient la tête basse dans une écurie qu'il avait désertée un soir de défaite morose.
1254294672ballon-beach-rugby
    Rien n'a jamais changé sous le manque de soleil local. La mairie n'est pas encline à offrir ce deuxième terrain pourtant indispensable ni les quelques petits aménagements qui pourraient palier à ce désagrément. Les horaires ne sont pas ceux qui favorisent la culture de la convivialité chère partout ailleurs aux hommes de l'ovale.

    La suspicion et la méfiance caractérisent toujours la relation qui sépare les uns des autres et il faudra faire preuve de beaucoup de patience pour supporter ce que le vieux bourrin pense être un mépris local pour la chose sportive.

    Enfin, les joueurs ne se soucient guère de ces considérations oiseuses et se pressaient sur le pré pour découvrir ou retrouver la baguette du maquignon. À l'heure tapante, la machine se lança et ne cessa de vitupérer, encourager, tancer ou chose plus rare, féliciter les nouveaux galériens du terrain.
209244
    De la jonglerie pour commencer, deux ballons pour trois garçons : le matériel est ici à profusion, ce qui ravit celui qui n'aime rien tant qu'un entraînement avec une orgie de plots, ballons, obstacles, engins divers. L'envie de multiplier les gestes et les courses, de conseiller sur la posture et d'encourager à l'effort.

    Chaque fois, la même folie prend celui qui donne de la voix. Ce bonheur immense, à jamais renouveler de diriger, de façonner, de créer du mouvement dans le désordre apparent.

    Puis vinrent les premiers pas recommencés sur ce terrain qui s'est fait une belle cure de verdure. La municipalité a confié l'arrosage à une société privée, si la démarche choque mes convictions, force est de constater qu'elle ravit les brins de pelouse qui se sentent ragaillardis par cette procédure.

    Donner les premiers repères, ceux qui accompagneront les joueurs pour le long bail qui s'ouvre devant nous : soutien, continuité, jeu debout. Rien de nouveau sous le soleil de ce printemps qui ne veut pas venir. Rien qui ne soit indispensable de rappeler à chaque fois tant le joueur préfère naturellement les facilités d'un été en solitaire sur une petite plage déserte.

    Inculquer la religion du collectif, sur et en dehors du pré. La ponctualité, le respect de l'engagement et du partenaire, la participation aux activités de l'association, le débat et la convivialité. Des choses simples et incontournables pour que le Rugby demeure ce sport qui ne ressemblera jamais à aucun autre, ce jeu qui donne la fabuleuse dramaturgie de ce Toulon – Clermont qui laisse acteurs et spectateurs épuisés et heureux d'avoir vécu ce moment sublime.

    Ce que les Grands sont capables de réaliser, je ne doute pas que des joueurs modestes puissent le faire en marchant sur les pas que j'ai simplement évoqués pour cette entrée en matière et  en bonnes manières. Rendez-vous vendredi 21 mai à 19 heures sur la pelouse.

    Ponctuellement vôtre

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Circé 17/05/2010 10:43



Est-ce qu'un détour après vos RDV rugbystiques du côté de la XVème RDB, même juste pour un simple signe amical et vous faire connaître serait de trop ce vendredi ?



BR 17/05/2010 13:45



Circé.


Tout est possible ...


Encore faut-il comprendre ce message secret.


Je tiens pour acquis l'envie de me plier à vos attentes.


Aimablement vôtre