Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Chroniques au Val

Chroniques au Val

Ligericus sum, nil Ligeris a me alienum puto.

Demandez le programme !


Le délicat agencement.

 

1450347_386067284857670_270502627_n-copie-1.jpg

 

Mon aventure scénique avec LaBouSol ne fait que débuter, chaque jour je découvre les subtilités et les aléas de la vie d'un groupe avec ses incroyables exigences. Adepte forcené de l'improvisation, je me trouve confronté à la nécessité de rentrer dans le cadre strict d'une mécanique bien huilée.

 

Si pour mes histoires, je peux choisir au dernier moment celle qui sortira de mon chapeau ou de ma gibecière à mémoire, il ne peut en être de même pour le programme musical. Les musiciens ont besoin de certitudes, de partitions rangées dans l'ordre et de repères communs d'une redoutable précision. Ils ont aussi le désir de savoir à quel moment interrompre leur récital pour m'offrir une petite fenêtre de tir.

AA 1780

C'est à cette curieuse alchimie programmatique qu'il m'a été donnée de participer lors de la dernière répétition. Bien sûr, c'est avec un regard extérieur à la musique que j'affrontais ce moment délicat. Je ne pouvais y apporter que quelques notes décalées, des remarques d'esthète qui ne soucie nullement de la réalisation technique ; le rôle le plus facile en somme !

 

Je n'imaginais pas la subtilité du choix des titres, le désir de raconter une histoire cohérente, d'alterner entre chanson de Loire et chanson de mer, entre créations et reprises, entre standard et air à découvrir. Il faut encore créer des moments de grands mouvements, des chansons à danser, joyeuses et enlevées suivies de phases plus douces, de ballades qui vous ramènent au calme; c'est alors l'occasion rêvée de glisser une fable dans le programme …

532188_395281537269578_1978693591_n.jpg

Le programme établi, il faut lui donner un habillage présentable, quelques repères musicaux pour guider les spectateurs, désormais formatés à la mode des jingles, des virgules musicales et des rendez-vous sonores. C'est là que j'ai apporté mon petit grain de sable, pour forcer la main de mes amis musiciens.

 

Je pense que nous avons trouvé cet équilibre étrange qui fonde une cohérence et un programme qui est censé tenir la route. Il lui faut maintenant passer à l'épreuve du feu, du spectacle vivant devant un public forcément imprévisible, souvent impitoyable c'est à dire rarement disposé à pardonner la plus petite erreur.

1268370_368775313253534_1670205260_o.jpg

C'est donc maintenant le temps bien court des réglages avant ce principe de réalité qui va sanctionner nos maladresses, nos imperfections, nos fausses pistes Pour l'heure, nous sommes dans le temps béni où le programme est établi mais pas encore validé. Nous sommes satisfaits de notre prévision et n'avons pas encore à moduler notre répertoire devant les réactions négatives ou indifférentes qui ne manqueront pas de se faire.

 

Il ne reste que quinze jours pour peaufiner, se mettre en phase, rentrer dans le cadre fixé. C'est le temps de l'impatience, de l'envie d'abolir le temps pour être enfin sur la scène et découvrir les réactions de ceux pour qui tout ce travail été entrepris. Le spectacle : « À contre-courant ! », puisque tel est le titre de notre modeste contribution à la chanson française, sera inauguré à Chouzé le samedi 21 décembre.

1462751_182013728657593_678462646_o.jpg

Si vous êtes dans le secteur, je vous invite à venir essuyer les plâtres pour ensuite ne pas hésiter à nous donner franchement votre avis, vos impressions et surtout vos suggestions. J'ai fait le choix de décrire par le menu cette expérience personnelle au travers de quelques billets biographique. J'aimerais que cette folie prétentieuse, loin d'être vaine, soit accompagnée de retours sincères et sans concession.

 

Maintenant, vous avez aussi la possibilité de nous contacter pour nous inviter à venir près de vous, vous proposer ce programme dont vous avez suivi la naissance. J'en serai non seulement flatté mais heureux et honoré. À bientôt donc, je n'en doute pas un seul instant …

 

Publicitairement mien.


Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article