Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Chroniques au Val

Chroniques au Val

Ligericus sum, nil Ligeris a me alienum puto.

École de bonne conduite.

Est-il permis d'en rire ?

L'art de noyer le poisson.

 

Le code de la route et le permis de conduire seront les vedettes de cette avant dernière semaine de campagne. La démagogie est générale, on finira par raser gratis pour aborder un sujet beaucoup sérieux que les pirouettes médiatiques dont chacun a fait assaut, mu par le désir de ne pas rester en retrait par rapport à son rival.

 

Une fois de plus, l'école va récupérer le fardeau des incohérences d'une système où l'appât du gain est tel que le permis de conduire est devenu un luxe qui exige bien des sacrifices dans bon nombre de familles. Pire même, son coût est devenu si exorbitant que des jeunes sont écartés de cette possibilité et choisissent de s'en priver ou d'user d'expédients frauduleux.

 

Le président de toutes les promesses pendant la campagne a décidé de confier l'examen du code de la Route aux lycées, affirmant que tous les bacheliers sortiront de là avec le précieux sésame en poche. C'est déjà faire fi d'une partie des jeunes qui sont sur les voies de garage si chères à ce même personnage qui rêve de les mettre tous au travail dès 14 ans pour donner un coup de main à l'artisan français.

 

Les autres prétendants lui ont emboité le pas. Le permis de conduire est la préoccupation de tous. Curieusement, le drame financier et humain, avait échappé à tout le monde depuis de nombreuses années. Chacun y va de sa proposition. Tous s'offrent une bonne conduite. D'ailleurs c'est particulièrement nécessaire puisque les jeunes menacent de s'abstenir.

 

Ils oublient un peu vite que ceux-là ne sont pas électeurs encore et qu'il ne sert à rien de tenir cette promesse nécessaire pour se concilier une jeunesse si malmenée par notre société de l'exclusion qu'ils sont un quart à se tourner vers le Front National. Cette statistique est terrifiante car elle révèle un malaise profond dans le jeune électorat, une crise de confiance qui s'exprime par ce choix absurde.

 

Au lieu de réfléchir au sens de ce drame, la démagogie passe au premier plan. Le permis de conduire sert de déviation quand tout ce qui préoccupe notre jeunesse passe à la trappe. Les emplois précaires, les stages à répétition, les contrats à durée déterminée pour seule perspective, le prix de l'immobilier, le chômage, l'absence de projet ambitieux pour leur génération. Les jeunes ne peuvent plus croire en cette société vieillissante et égoïste, les jeunes ne se retrouvent pas dans les partis politiques qui ne leur accordent aucune place.

 

Votre réponse, la petite queue du Mickey pour de jolis tours gratuits dans l'auto-école du coin. Ce serait risible si ce n'était le signe d'une incapacité à penser les problèmes, à respecter les jeunes, à trouver de vraies réponses. Nos politiques, le Président en tête, sont impuissants face aux maîtres du Monde, ceux qui imposent leurs règles, leurs lois, leur système et les variations se font à la marge, pour un petit papier rose de pacotille.

 

Nous ne sommes pas au bout de nos surprises. Pour fêter sa collaboration avec le chasseur Frédéric Nihouls, le roi des menteurs nous annoncera bientôt que les écoles prépareront au permis de chasse, après l'ASSR, le code et autres sujets qui chaque année viennent alourdir la mission des enseignants, de plus en plus chargés de suppléer aux carences éducatives d'un monde qui va à rebours.

 

L'école est l'ultime recours et c'est curieusement celui qui lui a porté les coups les plus terribles depuis cinq ans qui se charge de lui confier un nouveau fardeau. Une nouvelle mission qui, comme souvent, nous éloigne de notre métier initial. Tout contribue à demander à l'école ce qu'elle ne sait pas faire, sans doute pour l'empêcher de réussir ce qu'elle devrait faire ! La seule conduite qu'elle connait se nomme aussi discipline, et il faut avouer qu'elle se porte au plus mal !

 

Conduitement leur.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

linoroberto 11/04/2012 21:50


si cela ne suffit pas ,il offrira une dacia a chaque electeur pret a voter UMP ...pff


on touche le fond du fond ..bonne soiree


 

C'est Nabum 12/04/2012 06:24



Lino


 


Vous semblez bien le connaître à un détail cependant, ce cadeau sera financé par Boloré ou tatie Liliane. Lui, il gagne et garde pour lui.


Résistance disait Aubrac !