Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Chroniques au Val

Chroniques au Val

Ligericus sum, nil Ligeris a me alienum puto.

Fleury 22 - Salbris 15

Sept fois ! Ce fut la bonne ….


Enfin !


    Vaillants, les fleuristes le furent pour empocher enfin leur première victoire au terme d'un combat qui finalement ne vaudra que par son issue favorable. Il en fallut de la vaillance pour combler les maladresses et renverser une situation compromise d'entrée de jeu par deux essais cadeaux offerts à des visiteurs qui en profitèrent pour se sentir en territoire facile. Deux actions en première main, deux occasions où notre défense collective fut catastrophique.

    Inconstants, les locaux alternèrent les temps forts et les moments de total flottement, preuve s'il en était de leur difficulté à acquérir cette confiance indispensable au succès. Il y eut des déchets dans de nombreux secteurs et seule la volonté d'échapper à la spirale de l'échec permit de trouver les ressources de la révolte.


    Courageux, ils le furent en diable en refusant de plier dans les dernières minutes alors qu'ils se trouvèrent à portée de fusil et d'essais de Solognots ragaillardis par leur supériorité numérique. Un carton jaune fut attribué au capitaine pour deux plaquages destructeurs. Ils eurent pourtant le mérite de briser des situations dangereuses et marquèrent plus les esprits que les corps.

    Traqueurs. Ce fut incontestablement ce qui perturba les décisions de fin de partie. La peur de connaître à nouveau la défaite bloqua les joueurs qui avaient une fâcheuse tendance à effectuer les mauvais choix, les gestes les moins adaptés à la situation et au rapport de force. Salbris profita de cette période d'angoisse pour camper dans le camp de Fleury sans autre profit qu'un retour à distance de bonus, ce qui peut s'avérer crucial à l'avenir.

    Orgueilleux !   En voilà une belle qualité pour qui veut porter des crampons et fouler une pelouse de Rugby. Cet orgueil qui fit serrer les poings au moment opportun et montrer ainsi que les verts de rage étaient aussi rouges de colère. Belle réaction collective qui pour les connaisseurs de ce jeu est un signe de cohésion retrouvée quand ses détracteurs ne voient qu'un pugilat lamentable.

    Impatients,l'éternel grief quand le joueur ou l'équipe confond vitesse et précipitation, jeu rapide et décisions trop hâtives. S'il était bien de jouer vite les pénalités, ils ne fallait pas ensuite poursuivre à ce rythme par trop endiablé pour espérer construire une action cohérente. Le vite du départ ne doit pas être suivi d'un n'importe quoi informe et souvent individuel.

    Réalistes, les joueurs de Fleury le furent de deux manières. D'abord en se regroupant sur ce maul qui fit naguère la force du collectif pour marquer deux essais collectis par la force des joueurs unis derrière la volonté de marque. Ensuite, ils doivent leur succès à la botte retrouvée, celle qui hier encore nous laissait à distance de nos vainqueurs et fit de nous, aujourd'hui des sportifs qui levèrent les bras au ciel au coup de sifflet final.

    Enthousiastes, enfin car ils mirent tout leur cœur et leur énergie pour décrocher cette récompense indispensable au compétiteur. Ils le firent avec bien-sûr des maladresses et des imprécisions, des fautes évitables et des confusions malencontreuses, mais sans jamais se départir de cette flamme intérieure qui permit à certains même de dépasser leur limites physiques.

    Victorieusement leur !

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

A l'aile du Pithiverais 24/11/2010 22:44



Ah Tiens ! Cette fois il n'est plus questioin ni de l'arbitre ni de la méteo....


Curieux !!!!!


Mais oui cette fois le CJF a gagné (et qui plus est les 2 équipes !)


Et tant qu'il ya de la colère , il y a de l'espoir !


A la prochaine victoire - donc -



BR 25/11/2010 10:24



L'arbitre du match précédent n'était pas une excuse mais une triste réalité statistiques et comportement à l'appui. Je n'aime pas ce genre d'argument mais manifestement l'homme étatit là pour
faire gagner ses voisins.


Cette fois, l'arbitre a plutôt été en faveur de Fleury et je m'en suis confié aux entraîneurs adverses. Je n'aime pas que l'arbitraire vienne se mêler à nos joutes déja bien compliquée.



Le ch'timi 24/11/2010 19:10



Félicitations..Il était temps..hauts les coeurs !!!


 


Pour la vidéo, je n'ai pas tout saisi..c'est ce fameux site "les copains d'abord" ??? ou une association du centre...


bonne soirée


 


Ici, très froide...


Patrick



BR 24/11/2010 21:44



Il était plus que temps et le soulagement est à la hauteur de l'angoisse et de la honte !


 


Je n'ai pas bien vécu cette période et je ne pense pas que nous soyons sorti totalement du problème.


Dimanche prochain demande confirmation et seulement là, je pourrai juger s'il y a rémission !


 


Bonne sopirée à vous et vive le LUC



Philippe 23/11/2010 20:03



quelle bonne nouvelle que ce soit le declic de victoires dominicale répétitives vivement que je puisses venir vous voir jouer



BR 24/11/2010 06:41



Merci Philippe et vivement ta présence sur le terrain à nos côtés.


 


Bon courage à toi


Bernard



mjo 23/11/2010 12:55



...j'ai pris beaucoup de retard dans la lecture de tes savoureuses chroniques... Mais je souris d'aise à la lecture de celle-ci ! puisse-t-elle t'avoir fait naître le même sourire que le mien !
Savoure !



BR 23/11/2010 13:32



MJO


 


Merci de sourire et de souhaite le partager.


Celà me fait chaud au cœur comme cette victoire m'a soulagé d'une grande angoisse sourde depuis deux mois.