Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Chroniques au Val

Chroniques au Val

Ligericus sum, nil Ligeris a me alienum puto.

Il raccroche le sifflet et le chronomètre.

Mission remplie.

actu-sports-Ballon-de-rugby-francais galleryphoto paysage s
    Il est de ceux qui ont porté le maillot vert et rouge lorsqu'il était descendu au plus bas de la hiérarchie régionale. De coups d'éclats en coups en trop, le Cercle souffrait d'une fort mauvaise réputation et d'une instabilité chronique. Sous la houlette de l'ami Jean-Pierre, la stabilité fut de mise, la sagesse et la modération qui lui vont si bien gagnèrent les troupes jusqu'alors intrépides.

    Il est arrivé-là comme tant d'autres sans-panier, de cette immigration sauvage et administrative qui déplace les enfants du grand Sud vers ce Nord froid et inconnu. Adieu Habas et bonjour Fleury-les-Aubrais. C'est-là qu'il apporta d'abord sa science du poste de troisième ligne centre et cette mêlée relevée quand on vole la balle à l'adversaire, qui fait encore sa marque de
fabrique.

    Des esprits chagrins et un tantinet mesquins s'étonnent encore aujourd'hui qu'on ait pu  attribuer le trophée du Fair-Play à une équipe qui l'avait pour capitaine. La coupe d'ailleurs échappa de peu au désordre qui suivit cette illustre récompense. Cela se passa en 2001 et abreuve toujours les conversations de derrière le zinc, c'est vous dire si les gens sont jaloux !

    Sa route ne fut pas semée que de roses... Il connut ce qu'il perçut comme une injuste mise à l'écart après avoir participé à la montée en première série. Il en tiendra longtemps rigueur à ceux qui ne lui firent pas confiance. L'Habassais est parfois rancunier, c'est là son moindre défaut !

    Mais retournons vers cette histoire qui n'est pas encore légende et suivons les pas des joueurs puis de l'entraîneur qui se construisit un palmarès à ne plus savoir où accrocher les trophées et les médailles dans ce gentil estaminet qu'on nomme Estanquet !

    Avec la patience de celui qui ne s'énerve jamais, la sagesse du Landais et la rigueur du professeur technique, il fit le grand œuvre d'alchimie : sous sa baguette, le plomb se fit or. Les enfants terribles s'assagirent et quittèrent les bas-fonds sportifs pour entamer une irrésistible ascension régionale.

    Quatre ans après ses premiers coups de crampons au Nord de la Loire, il disputa une demi-Finale nationale en quatrième série. Cet exploit avait réveillé les ambitions qui se satisfaisaient jusqu'alors d'une convivialité à nulle autre pareille. Sans sacrifier au bonheur d'être ensemble, il a montré un chemin d'exigence, imposé une rigueur sportive qui manquait cruellement et donné aussi le goût de la victoire et des succès qui s'accumulent.

    Sans bruit, calmement, méticuleusement, il a construit un jeu et une équipe pour aller de l'avant. Toujours plus haut sera sa devise ; l'ivresse des ascensions en quelque sorte ! À partir de 2002 et après l'épisode fâcheux évoqué il y a peu, de  joueur, il se fit chef de tribu pour réussir cette métamorphose nécessaire.

    Il était de ceux qui connaissent le potentiel réel de ce Cercle qui se dessine en Ovale. La vitalité de l'école de Rugby ne pouvait se satisfaire plus longtemps de l'indigence du niveau de l'équipe fanion. Éducateur en cadets et en juniors, il avait souffert de ce manque de perspective pour les jeunes, naturellement plus ambitieux que des aînés souvent nouveaux dans la chose ovale.

    Avec cette volonté de celui qui sait où il veut aller, il s'est offert une belle collection de boucliers régionaux, lui qui avait compris qu'une finale ça se gagne. Il paracheva ce chemin de gloire en emportant haut la main la finale de Promotion qui ouvrait enfin, après vingt longues années de pénitence, une place au soleil de l'Honneur.

   
    Il collabora avec son fidèle parmi les fidèles : Dominique. Valeur sûre et dévouement sans faille, leur modération en toute chose ou presque, leur vaudra une complicité sportive. Il eut à subir des cohabitions plus délicates, des années plus troublées où sa rectitude évita le clash et les désillusions. De cela, gardons un silence poli.

    Il imposa à ses côtés son ami, assez dissemblable pour constituer une doublette à la palette large et à la solidité inexpugnable. Nicolas jouait de sa faconde quand Jean Pierre se parait dans une dignité de bon aloi. Les derniers lauriers se nourrirent de ce couple à la Laurel & Hardy. Dominique était le troisième, il donnait de la distance et du relief à la structure.

    Puis vint un tout à fait dissemblable, le feu qui voulait s'associer aux calmes eaux tranquilles. Les deux années qui suivirent troublèrent un peu l'ami Jean Pierre et Nicolas préféra prendre un peu de recul. Les victoires se succédèrent mais le trublion oublia à chaque fois  d'assurer la dernière. Deux finales perdues, trois billets pour la Fédérale 3 gaspillés et la tornade se retira.

    Le calme revenu, Jean Pierre maintint le navire à flot, consolida cette place en Honneur avec le talent de celui qui ne s'affole jamais. Il attégnit le sublime dans ce domaine avec sa dernière année qu'il voulut débuter par sept  défaites et un nul sur les huit premiers matches aller. Voilà un challenge pour partir en beauté, il réussit son pari à la surprise de ceux qui ignoraient la pugnacité du bonhomme.

    Jean Pierre pose son chronomètre, son sifflet et son célèbre calepin qui lui permettait de cocher ceux qui lui faisaient l'honneur d'assister à ses entraînements. Il va goûter à quelques dimanches libres pour voir son Paulo grandir et rester enfin auprès de Florence dans le calme retrouvé d'une bonne tablée qu'il n'aura plus à abandonner.

    Je propose à la mémoire toujours fragile des hommes de Rugby la liste édifiante, inégalable et à jamais ovale de ses hauts-faits d'armes en terre Fleuryssoisse.
   
    Joueur 1995-2001 :        Finaliste 4eme Série 1997
                    Finaliste 4eme Série 1998
                    Champion 4eme Série 1999
                    1/2 Finale CF 4eme Série 1999
                    Champion 3eme Série 2000
                    1/4 Finale CF 3eme Série 2000
                    Finaliste 2eme Série 2001    montée en PH/1ere Série
                    Capitaine vainqueur du trophée du Fair-Play 2001


Entraîneur 2002-2010 :    Champion réserve PH 2004
                    Champion PH 2005    montée en DH
                    Finaliste réserve PH 2005
                    Champion réserve DH 2007
                    Finaliste DH 2007
                    Finaliste DH 2008
                    Finaliste réserve DH 2008


     J'espère que les futurs historiens ou les éventuels candidats à la biographie en feront bon usage. Ils devront se munir de patience et de quelques bonnes bouteilles de whisky pour faire parler ce taiseux de lui-même. Vous pouvez imaginer les sacrifices auxquels j'ai dû consentir pour établir cette ébauche de portrait. Je vous confie enfin la lourde tâche de prolonger cette prose dithyrambique par un tonnerre d'applaudissements.

    Castetement vôtre.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article