Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Chroniques au Val

Chroniques au Val

Ligericus sum, nil Ligeris a me alienum puto.

La campagne en question.

 

Qu'en dit Da ?


Ne devrait-on pas plutôt parler de rase-campagne électorale ?

S'il y a beaucoup d'appelés, pourquoi y a-t-il si peu d'élus ?

L'élu de mon cœur peut-il être indistinctement un homme ou une femme ?

Ne pourrait-on pas parler de promesses en bois ?

Si leur parole est d'argent, nos voix sont-elles en or ?


Puisqu'ils sont tous d'un parti, pourquoi aucun d'eux n'y est arrivé ?

Quand ils montent en tribune, est-ce pour nous applaudir ?

Suffit-il de s'afficher pour être candidat ?

Que faut-il planter pour récolter des signatures ?

La récolte des signatures suppose-t-elle d'arroser les grands électeurs ?


Doit-on leur accorder un temps de parole équivalent lorsqu'ils n'ont rien à dire ?

Pourquoi réclament-ils nos voix et refusent-ils de nous entendre ?

Si je vote blanc, est-ce parce que j'ai une extinction de voix ?

Doit-on croire en leur profession de foi ?

Un candidat peut-il être relaps ?


Une élection, est-ce la roue de notre infortune ?

Puis-je me faire une mauvaise opinion d'un candidat ?

Pourquoi la campagne officielle est-elle toujours aussi triste ?

Qui pourrait attacher toutes les promesses non tenues ?

Un candidat peut-il aller en ville avec une promesse non-tenue en laisse ?


Pourquoi il y a-t-il tant de parachutistes dans cette corporation ?

Est-ce ceux qui tiennent des paroles en l'air qui se font parachuter ?

Faut-il accorder une tribune aux tribuns ?

Que faut-il vraiment leur glisser dans l'enveloppe ?

Comment un muet peut-il leur donner sa voix ?


Un parachuté doit-il commencer par tenir un meeting aérien ?

Pourquoi voter pour eux si ce sont les marchés qui dirigent le pays ?

Pourquoi viennent-ils au marché et jamais dans les grandes surfaces ?

Un timide doit-il se passer de tract ?

Pourquoi ne font-ils jamais de porte à porte chez les sans-abris ?


Un colleur d'affiche peut-il être multicarte ?

Les militants ne sont-ils que des hommes de main lors des campagnes ?

Pourquoi deviennent-ils des hommes de paille quand leur favori a gagné ?

La condescendance des journalistes donne-t-elle une bonne indication de leurs chances de succès ?

Un grand parti peut-il avoir un petit candidat ?


Qui leur a demandé le programme ?

Pourquoi leur programme prévoit-il toujours de nous essorer ?

Faut-il une plateforme programmatique pour envisager ultérieurement un sommet social ?

La langue de bois précède-t-elle la gueule de bois ?

Faut-il faire un chèque en bois aux tenants de la langue éponyme ?


Comment un candidat non déclaré peut-il multiplier les déclarations de principe ?

Pourquoi n'ont-ils rien à déclarer sauf leur candidature ?

Peut-on effectuer un redressement électoral sur une déclaration malhonnête ?

Les sondeurs désirent-ils se passer d'élection ?

Pourquoi les femmes ont-elles la portion congrue dans cette tambouille électorale ?


Scrutateurement leur.


video : 

le film "Le candidat" par sarkozy2007-2012

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Bibou 24/01/2012 04:28


Voyez C'est Nabum,


On se retrouve toujours, juste changer les habitudes, et quand on ne dort pas... on fait non plus le tour du post, mais des blogs amis.


Belle et bonne journée à vous.

BR 24/01/2012 06:48



Bibou


 


Il faut absolument que les adresses circulent et que la communauté :


les exilés du post se gonfle bien vite.


La bataille commence à armes bien inégales



gcunpeu 23/01/2012 19:42


tu as donc voté en  touche du post ...le nouveau programme était-il douteux?


Pour cette chronique j'ai aimé la légèreté du ton et la gravité du sujet .Bien sur le porte à porte chez les sans abri et la taille du candidat chez les grands partis je noublierai pas le muet
qui cherche à donner sa voixni le timide qui doit se passer detract . Que du bonheur cette dialectique ds ce monde de malheur !

BR 24/01/2012 06:47



GCbeaucoup


Pas boté en touche, viré comme tous les autres anonymes qui dans la France de Sarko et DSK n'ont pas à exprimer une opinion ou un talent.


Il y a bien eu débat dans la direction par ce que Nabum était devenu un pilier mais pour Sinclair et Akerman le bafouilleur il faut un nom pour exister.


 


Merci d'avoir apprécié ces modestes questions, la série se gonfle et je te promets le vote en question, et Jehanne en question.


 


à suivre