Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Chroniques au Val

Chroniques au Val

Ligericus sum, nil Ligeris a me alienum puto.

La sélection sort du chapeau

Point de vue contradictoire.




L'annonce d'une sélection sportive pour une grande compétition internationale entraîne dans le microcosme concerné des commentaires acerbes, des controverses illusoires tant le Français portant béret basque et écharpe tricolore a une âme de sélectionneur. Les cafés du commerce bruissent de conversations amplifiées invariablement par ce que l'on y sert sur le zinc.

Il en est naturellement ainsi pour le groupe commando que Marc Liévremont a sorti de son chapeau claque afin de le dévoiler à la curiosité insatiable du grand public averti, pour la prochaine Coupe du Monde de Rugby. Chaque amateur trouvera naturellement à redire sur un choix qui, l'homme est ainsi conçu, est toujours sujet à critiques d'autant plus véhémentes que le sujet est futile au regard des grands problèmes de ce Monde !

N'échappant ni à la faiblesse de mon espèce ni à son ahurissante légèreté, je sombre à mon tour dans le travers dénoncé. Je viens proposer à votre immense patience, remarques et commentaires alors que personne ne se soucie véritablement de mon opinion. Cet exercice est purement gratuit ce qui ne manque pas de panache dans une société entièrement vouée à la rentabilité de toute chose.

Prenant un peu de hauteur, je vais apporter quelques pierres pour jalonner le délicat chemin que ce groupe aura à entreprendre prochainement. J'espère échapper à la langue habituelle des scrutateurs appointés et connivents de la geste sportive. Il y a fort longtemps que je n'espère plus la moindre invitation dans les loges de ces messieurs.



Marc Liévremeont, en homme intègre a fait son choix. Il faut tout d'abord signaler qu'il a sorti du groupe le personnage le plus médiatisé de l'Ovalie. Geste courageux dicté par des considérations de terrain ou règlement de compte fédéral après les déclarations peu amènes de notre joueur de Cromagnon sur les arbitres ? Le mystère demeurera …. Mais celui que l'on évince est un homme de caractère, qualité fort rare chez nos jeunes gens en short et indispensable à tout groupe humain qui veut vivre une belle aventure !

Il a encore écarté celui qui, il y a peu, était encore considéré comme le meilleur centre du Monde. Grandeur et décadence du sportif, les outrages de l'âge se font sentir bien plus précocement que chez l'homme assis sur son canapé. Le déclin se voyait et l'on devinait la fin pour celui qui fit trembler tant d'attaques adverses. Mais là encore, a-t-il trouvé successeur à sa taille ? Peut-on se passer de son expérience immense ?

Il a invité au bal trois grands blessés de la saison. Le pari est risqué. Même si les qualités de ces garçons ne sont pas contestables, même s'ils ont démontré qu'ils avaient le talent pour participer à la fête, est-ce le rôle d'une sélection de récompenser les joueurs sur le flanc ou de prendre le risque d'une guérison incomplète ? Des exemples pas si vieux avec les pousse-citrouilles prouvent que le risque est grand de faire d'une sélection un hôpital de campagne.

Il a appelé un néophyte, jeune garçon plein de puissance et d'avenir qui découvrira le grand bain dans la fosse aux lions. N'eut-il pas été préférable de le convoquer plus tôt, de lui faire découvrir le niveau international bien avant la date fatidique. Est-ce ainsi que l'on anticipe sereinement les choses ?

Il y a bien des questions qui se posent en somme et qui attestent toutes que le dernier tournoi des six nations, qui devait, promis juré, servir de galop d'essai pour la prochaine Coupe du Monde n'en fut pas un. D'essais, il y en eut fort peu sur le terrain et d'élaboration d'un jeu cohérent pas davantage. Se poser des questions est fort louable et nous eussions aimé que l'entraîneur de football le fit un peu plus souvent, mais là, il est bien tard pour se lancer dans des fantaisies de la sorte. La cohérence n'est plus une qualité de l'encadrement Français et c'est fort regrettable.

Acerbement sien.



Pourtant, qui a tenté le coup de poker ?

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article