Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Chroniques au Val

Chroniques au Val

Ligericus sum, nil Ligeris a me alienum puto.

Les enjeux d'une assemblée générale.

Le bras de fer !


Adultes-G-ants-20P5157.jpg

    Vous avez suivi les difficultés récurrentes qui entravent le développement d'un club qui prône le sport de masse dans un total esprit de bénévolat. Ces valeurs n'ont plus l'heur de plaire à ceux qui détiennent les cordons des bourses municipales et pratiquent les arbitrages pour la mise à disposition des installations.

    Plus l'association est humble,  plus elle manque de considération ! Qu'importe le nombre de ses licenciés, les valeurs qu'elle défend et la qualité de son rôle éducatif. Ce sont l'image et les retombées médiatiques qui motivent nos responsables, le sport de masse n'a plus grâce à leurs yeux et l'argent va à l'argent au nom d'un principe insupportable et inique.

    Je ne suis pas le seul à tirer la sonnette d'alarme et crier à l'asphyxie progressive de ceux qui ne ne souhaitent rien  de plus que de partager leur passion avec le plus grand nombre. J'ai comme tous les membres de cette noble association reçu un message qui m'a enchanté. Je me dois de vous le livrer pour apprécier la difficulté de notre position.

        Chers parents,

    Chaque année, la traditionnelle AG du club a lieu fin juin. Cette instance a pour but de faire connaitre le bilan tant sportif que financier de notre club. C’est aussi l’occasion d’élire les dirigeants du club. Mais c’est surtout l’endroit pour faire entendre sa voix notamment auprès des élus municipaux.

    Cette année, nous vous demandons d’être nombreux présent à cette assemblée. En effet, les élus de la Ville de Fleury les Aubrais doivent prendre conscience :

    -  Que vos enfants au nombre de 180 partagent une seule surface de jeu, ce qui n’est pas digne de la qualité de la formation de nos joueurs
    -  Que nos 300 licenciés partagent également une seule surface de jeu : comment dans ce cadre être ambitieux
    - Que notre stade nous a été interdit d’accès près de 2 mois et demi sur une saison de 9 mois
    -  Que le montant des subventions n’a pas progressé depuis 10 ans alors que nous avons doublé notre effectif.

    Les dirigeants du clubs alertent depuis longtemps les élus municipaux, qui devant une Assemblée désertée par le plus grand nombre d’entre nous, enregistrent simplement nos demandes !


    Il est donc temps d’agir pour que notre club progresse d’avantage !  Le 26 Juin 2010  à 19 h 30: Nous comptons sur votre présence pour peser sur nos élus !

   
    Qu'ajouter de plus à ce cri d'alarme ? Que dire de mieux ? Pourtant, je sais qu'une fois encore, notre maire évitera de répondre, de s'engager sur le fond, de prendre, simplement position.
La politique impose des choix et des arbitrages, nous ne sommes pas bornés au point de ne pas le comprendre. Nous demandons seulement qu'ils soient faits dans la transparence et dans une nécessaire équité.

    Nous attendons également d'un homme qui revendique des fonctions publiques d'avoir enfin le courage de prendre des positions éponymes. La stratégie du silence ou pire encore, de dire « oui oui … » et de n'en rien penser, n'est ni digne de la fonction, ni convenable vis à vis de ceux qui l'entendent depuis tant d'années.

    Nous sommes en droit qu'on nous dise la vérité, que rien, de cette municipalité nous n'avons à attendre, qu'il nous faut végéter sur notre unique pré et qu'il ne sert à rien de chercher à éduquer la jeunesse locale.


    Désespérément vôtre

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Philippe 26/06/2010 18:14



c'est vrai bernard que tu avais rediger ce contrat mais la municipaliter nous en avais proposer un qui etait a mes yeux irecevable et aux yeux de tous a l'époque celui qu nous lui avions
presenter devait etre trop beau sinon le cjf aurait un statut proche du handball si tu as garder ce projet bernard j'aimerais bien qu'il soit diffuser par un lien notemment ici si br le veut bien
afin que tout le monde puisse ce rendre compte du travail et de la qualité de ce contrat d'objectif proposé a la municipalité et d'ailleur le renouveller a cette meme municipalité pourquoi pas...



BR 27/06/2010 10:56



Philippe


 


Je te laisse à tes évocations avec Bernard.


L'A.G? est passée et le Maire n'est pas venu.


Son adjointe au sport pas plus que lui d'ailleurs et ni le comité du Centre ni celui du Loiret.


C'est te dire le mépris avec lequel on nous traite.


 


Consternement vôtre



BM 26/06/2010 00:18



Cher BR et cher Philippe,


Je vais juste rectifier le propos de Philippe. Ce n'est pas la ville de Fleury qui proposa un contrat d'objectif ... mais le CJF Rugby. J'en sais quelque chose puisque j'en fus le rédacteur.
Evidemment, celui ci bati sur des objectifs atteignables, quantifiables et réalistes a dû decontenancer un maire fébrile voire inexistant sur la chose sportive.


Au fait ce contrat prévoyait entre autre, en cas d'augmentation des effectifs, la création d"une aire d'entrainement supplémentaire ! C'était il y a 10 ans déjà !


Et nous sommes toujours là à nous battre .... et comme nous pugnace ... je ferais comme mon père en 68 : je continuerais le combat !


 


Danylerougement votre !



BR 26/06/2010 07:30



Dany & Bernard


Je note bien cette erreur et son pendant municipal : une amnésie totale.


Nous reston avec notre unique terrain. Il faut chaque fois trouver des recoins pour honorer une licence qu'on payé nos membres. La ville n'aime pas le sport et entrave son fonctionnement,
d'interdiction en  multiples contrariétés, être bénévoles ici est une triste corvée alors qu'on déroulle le tapis rouge à des professionnels.


Image d'une société qui méprise les humbles pour honorer les puissants. Ce n'est plus de 1968 qu'il faut se réclamer, la situation est telle qui vous abattre de nuveau tous les privilèges et
réduire quelques têtes hautaines au niveau de toutes les autres.


SaintJustement vôtre



Philippe 25/06/2010 20:21



une chose me vient a l'esprit qu'est devenu le contrat d'objectif???


un contrat proposer par la mairie que nous avions travailler a l'époque et soumis a la municipalité contrat qui mettait en avant des objectifs sportifs et financier suivant l'évolutions du club


c'est deja mis dans les archives de la mairie??


dommage



BR 25/06/2010 20:48



Philippe.


 


pan de le mille !


L'objectif est une cible rouge et ce maire est un pion tout en bleu. Il se moque du sport, se parjure à longueur de propos. Il n'a aucune politique sportive alors un contrat ne lui sert à rien.


 


Ce monsieur s'accroche au pouvoir sans avoir de vision d'ensemble. Il n'estque pantin dérisoire qui sera soufflé par ses amis UMP. Une dame tapie dans son ombre, attend son heure pour lui voler
la place. Dans ce combat dérisoire, le Rugby n'est que petite chose inutile qu'on balaiera d'un revers de manche.


 


Pessimistement vôtre