Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Chroniques au Val

Chroniques au Val

Ligericus sum, nil Ligeris a me alienum puto.

Les jeux de l'amour et du hasard


Tout sur le tapis !



     Étrange carambolage de l'actualité dérisoire et de la publicité pathétique ! Je regardais, je me demande encore pourquoi, une télévision allumée. L'étrange lucarne se plait à montrer ce qu'il y a de pire dans notre société. À ce petit jeu, je fus servi, moi qui, ne regarde jamais ce genre de programme périphérique.

        Dans le même moment ou presque une élection pour désigner des femelles accortes, des femmes qui s'exhibent pour un titre illusoire, une beauté factice, celle de la façade, du paraitre et du sourire étincelant et le tirage d'une cagnotte pour des gogos qui pensent que le bonheur ne se mesure qu'en monnaie trébuchante !

        La miss et le loto, le tirage ou le grattage, belle métaphore d'une société qui ne se joue qu'aux cartes et au hasard avec des pions biseautés. Rien de ce qui ne compte dans ce mode factice ne s'appuie sur des choses sérieuses. Il faut gratter la surface des choses pour parfois emporter le gros lot, récompense immense pour un mérite totalement nul. On confie son destin au gré des fantaisies des choix subjectifs des autres ou du sort.



        La belle sort vainqueur d'un concours de sourires insupportable, d'une mascarade de grimaces et de postures. L'heureux gagnant hérite de la bonne carte, celle qui ne doit rien à son travail, à son talent, à ses mérites. Un peu comme les fortunes des fils à papa ou des gavés de la chance, le succès ne se fonde sur aucun mérite, aucune légitimité.
       
        C'est tout aussi vide de sens que l'argent gagné en bourse sur des opérations creuses, des jeux d'écriture ou des transactions suspectes.  La vie est devenu un tapis vert, les boules tournent et vont récompenser le plus heureux. Rien se fonde le succès, le hasard est la seule explication qui justifie des écarts considérables entre les gens

        Le pire dans tout ça, ce sont les milliers de rêveurs qui pensent qu'un jour leur tour viendra. Ils seront désignés roi du pétrole par le tirage merveilleux d'un jeu qui se moque des probabilités. C'est tout aussi dérisoire que la roulette génétique qui a choisi une demoiselle pour avoir apparence agréable, tour de taille parfait et sculpture idéale.

        Les gens de peu se rêvent en gens de mieux. Ils n'aspirent qu'à prendre la place de pantins dérisoires qui sont les rejetons du même jeu absurde du coup du sort. Plus personne ou presque ne doit ici bas sa réussite à ses talents personnels. C'est la destinée qui décide au tirage ( la naissance) ou au grattage (le coup de chance) ce que demain sera fait.

        Nous vivons persuadés que notre tour peut arriver, qu'il est normal que la destinée se joue à coups de dés, que le succès est une probabilité quantifiable, une belle distribution des cartes qui offre à chacun la possibilité de gagner autant que ceux qui n'ont pas besoin de jouer. C'est là la perversion de cette société casino ; elle laisse croire que la fortune tend les bras à chacun puisque quelques rares de l'immense cohorte des humbles rejoignent parfois la troupe gavée des gens qui ont tout.
        En acceptant ces jeux du hasard ou de l'amour du pognon, vous devenez les complices d'une société inique qui vit des différences, se nourrit de l'amplification des situations acquises, renforce encore plus les fortunes héritées et ne laisse que la portion congrue pour le mérite de quelques-uns et la fortune de quelques chanceux.

        Refusez tout ce qui ne s'appuie pas sur le mérite et le travail et vous ouvrirez enfin les yeux sur un monde ou bien des fortunes ne se fondent pas sur ces deux valeurs essentielles. À trop vous leurrer de réussites aléatoires on vous habitue à considérer que la chance est ce qui sourit aux audacieux alors que la plupart du temps, elle ne fait qu'amplifier les inégalités de naissance ou de hasard. Cessez de croire que notre monde a besoin de générer des écarts tels entre les membres de la communauté humaine, abandonnez l'espoir de la réussite aux jeux et vous verrez enfin que tout peut devenir plus équitable entre les humains !
  
    Alléatoirement leur.

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article