Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Chroniques au Val

Chroniques au Val

Ligericus sum, nil Ligeris a me alienum puto.

Massacre du 17 octobre 1961

 

 

Poème

 

 

 

Peuple français, tu as tout vu


Oui, tout vu de tes propres yeux.


Tu as vu notre sang couler


Tu as vu la police


Assommer les manifestants


Et les jeter dans la Seine.


La Seine rougissante


N’a pas cessé les jours suivants


De vomir à la face


Du peuple de la Commune


Ces corps martyrisés


Qui rappelaient aux Parisiens


Leurs propres révolutions


Leur propre résistance.


Peuple français, tu as tout vu,


Oui, tout vu de tes propres yeux,


Et maintenant vas-tu parler ?


Et maintenant vas-tu te taire ?



Kateb Yacine

 

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article