Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Chroniques au Val

Chroniques au Val

Ligericus sum, nil Ligeris a me alienum puto.

Non de non, va falloir changer de Nom.

J - 3

La fin de l'aventure UMp

 

Soucieux de toujours rendre service à mes semblables, d'autant plus d'ailleurs lorsqu'ils sont dans la détresse, que leurs amis leur tournent le dos, que les vents leurs sont défavorables et qu'ils marchent sur un sol qui se dérobe sous leurs pas, je viens ici apporter ma contribution et mon réconfort à de pauvres gens qui auront bientôt tout perdu, y compris leur Nom.

 

Je tends une main secourable à ces personnages qui, jadis, fiers et glorieux, s'étaient regroupés sous la bannière de leur chef victorieux alors et qui se retrouvent aujourd'hui, orphelins de celui qui ne tardera pas à quitter le navire pour aller couler des jours heureux, loin de cette vallée de larmes, loin de ce peuple ingrat et amnésique, pour vivre le reste de son âge, près de sa belle dans un paradis fiscal, sous le soleil et loin de ceux qui avaient tant cru en lui.

 

Mais pire que cet échec, il faudra pour ces pauvres diables, changer d'étiquette, se retrouver une maison. L'Union pour la Majorité Présidentielle n'aura plus de raison d'être. La désunion sera la règle ; déjà des perfides font de jolies œillades au camp d'en face, espérant retrouver un strapontin pour continuer à en croquer un peu. Il est dur de venir à manquer quand on a eu l'habitude de manger bien plus que son dû.

 

La majorité se meut inexorablement en une minorité réduite aux fidèles, une peau de chagrin, un presque rien qui laisse pantois et désemparés tous ceux qui avaient tant fait pour obtenir la reconnaissance du pays. Jadis si puissants et nombreux, les voici qui doivent se compter, faire appel au ban et à l'arrière ban pour rester une formation présentable.

 

Rien n'est plus Présidentiel d'ailleurs. Leur gourou a pris la déculottée de la cinquième, il a payé son mépris initial, ses innombrables erreurs comme ses possibles réussites. Il fut puni pour un comportement hautain, une morgue certaine, une vulgarité dont ses loyaux sujets ne sont nullement comptables.

 

Voilà l'état de la maison bleue qui a bien du vague à l'âme, qui ne peut rester sous ce sigle obsolète et qui doit repartir sur de nouvelles bases, avec un nom flambant neuf. C'est là que je propose mon aide afin de leur apporter Nom à ma façon afin de reconstruire sur les décombres du jour, un nouveau château en Espagne, une forteresse pour la reconquête..

 

Immédiatement me vient à l'esprit « L'affront National » Le terme est cinglant, rend compte de leur volonté de vite se relever pour faire payer cash ce peuple qui les a abandonnés. L'idée serait bonne, elle serait même excellente si elle ne marchait pas sur les plates-bandes du parti frère. La fusion n'est pas encore à l'ordre du jour, évitons toute source de confusion.

 

« Pour une Nouvelle République » pourrait bien faire l'affaire. Mais voilà que d'autres veulent changer de constitution, réclament plus de démocratie et de transparence, ce qui, il faut l'avouer, vous ôterait tout espoir de renaissance. La République vous convient quand elle se laisse endormir.

 

Je devine votre admiration pour le succès foudroyant d'un nouveau rassemblement et vous pourriez trouver « Front de Droite » à votre goût. Mais vous avez eu dans l'histoire l'habitude de mettre une cagoule sur un front qui est souvent bien dégagé. Et vous avez la droite habituellement honteuse, lui préférant toujours l'adjectif « Populaire ».

 

Vous pourriez en profiter pour exorciser les marques de votre défaite : « Parti Populaire Progressiste » À défaut de trois A, trois P feront bien l'affaire et ce Progressiste dissimulera vos intentions profondes que l'on devine derrière votre conception si particulière du mot Populaire. Mais je sens une gêne, vous n'aimez pas le concept de Parti, il convient à vos adversaires, mais vous, vous vous plaisez de Rassemblement en Union.

 

Alors, pourquoi ne pas faire d'une pierre deux coups « Union pour un Rassemblement Populaire » Voilà un Nom qui vous irait à merveille. Il porte cette union que vous appelez de vos vœux avec le parti voisin qu'il faut finir par rendre fréquentable. Il s'inscrit dans cette dynamique de Rassemblement qui vous va si bien dès qu'il s'agit de regrouper des fonds et des subsides. Il se termine en apothéose avec ce Populaire qui est votre marque de fabrique, votre spécificité.

 

 

Il est souhaitable de prolonger la réflexion, d'aller plus avant dans cette exploration des possibles. Si ma modeste contribution vous agrée, je me tiens à votre disposition pour examiner bien d'autres suggestions, j'en ai plein ma Besace.

 

Baptistement vôtre

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article