Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Chroniques au Val

Chroniques au Val

Ligericus sum, nil Ligeris a me alienum puto.

Salbris 3 - CJF 10 : Redevenus « Compétiteurs ! »



La honte effacée





    Retourner à Salbris, symbole pour les joueurs du Cercle de leur plus mauvaise prestation lors de la saison passée, était devenu un rendez-vous avec l'honneur. En l'abandonnant il y a quelques mois sur les bords de la Sauldre, les Fleuristes avaient ensuite abandonné tant de matches possibles, simplement par le refus de se battre !

        Cette fois, ils sont à nouveau « Compétiteurs » et si la fin de cette partie fut terrible, elle ne fit que démontrer que les valeurs morales étaient de retour et cela n'a pas de prix quand on a fait le choix d'un sport qui demande beaucoup de détermination et d'efforts sur soi-même. C'est à ce titre que cette victoire sonne vraiment le renouveau d'une équipe, loin de son niveau ancien pour l'instant, mais sur la voie de la guérison.




        Fleury entama assez mal les premières minutes de ce match : Salbris reçoit le coup d'envoi et file d'entrée au large pour venir camper dans notre camp. Quatre ballons y seront joués, 2 fautes sifflées contre les verts et une relative fébrilité défensive. Vouloir aller trop vite, prendre un petit mètre d'avance qui vous met à la faute sont des signes qui attestent encore d'un manque de réponse collective dans l'acte défensif.

        Puis, la troupe verte prend le jeu à son compte et c'est ce qui fera, au final la différence face à un adversaire trop installé dans une position d'attente pour lancer des contres. Des actions à plusieurs temps de jeu se succèdent. Beaucoup trop de passages au sol et pas assez de passes pour éloigner les points de contact, mais une belle volonté de produire quelque chose de cohérent dans le cadre fixé.
  


        Dix sept ballons seront ainsi exploités en première période avec plus de 40 passes, 15 passages par le sol pour 4 mauls seulement. Le jeu au pied est bien donné, avec l'envie d'occuper l'espace profond. Cependant, le premier plaquage sur la montée en pression fut souvent manqué par précipitation. C'est là le point le plus ennuyeux car il a donné des occasions de relance pour l'équipe de Salbris qui chercha son salut dans ce secteur.

        Le score fut ouvert à la 18 ° minute sur une action partie d'une mêlée pénalisée. Fleury joue vite le coup franc, s'organise en maul et avance avant qu'un joueur s'en échappe pour passer par le sol. Le jeu rebondi avec deux passes et Salbris est pris sur hors-jeu. Il y a dans cette séance de la conservation et de la variation, c'est un point d'appui pur construire notre jeu. 3 à 0.



        L'essai du match sera marqué sur une action plus confuse à la 22° minute. Quatre changements de main dans l'action, un ballon reçu de l'adversaire qu'on parvient à remonter pour provoquer un maul (trop rare hélas !), le ballon rendu en pression au pied, récupéré défensivement pour aller en force derrière la ligne par Julien qui marqua tous les points du jour. 10 à 0.

        C'est alors que débuta le bal des petites bêtises, des cartons et des sueurs froides. Le Cercle ne sait pas encore tuer le match, il l'a démontré les deux premières rencontres comme si, un peu d'avance suffit à son bonheur. C'est d'ailleurs en seconde période qu'il y aura deux occasions franches d'essai, trois pénalités bien placées qui ne donnèrent rien.



        Le jeu perdit considérablement en qualité. Juste 20 passes pour seulement 17 ballons exploités dont trois touches gagnées. 8 mauls mais loin d'être tous efficaces et beaucoup d'approximations sur nos touches et nos combinaisons. Un manque évident de communication qui doit absolument être gommé rapidement et des repères encore pas respectés permirent à Salbris de reprendre confiance. La fin fut épouvantable, Salbris est revenu à 10 à 3 à la 57° minute. Fleury reçoit trois cartons blancs et finira la partie à 13.



        Paradoxalement, c'est le dos au mur et à quelques mètres de la ligne que l'équipe va puiser l'énergie de l'espoir de la renaissance. Ils vont tenir et lever une troisième fois les bras au ciel, déjà plus que l'année dernière qui est définitivement oubliée.

    Sursaut-d'orgueillement vôtre



Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Philippe 11/10/2011 18:52



Apparemment un match difficile mais une nouvelle victoire a l'extérieur ce sont des points a prendre et qui mettront en confiance cette équipe mon cher Bernard tu es sur la bonne voie et je m'en
rejouis bravo a vous tous.


Philippe



BR 11/10/2011 20:30



Philippe


 


Un match difficile car une fois encore nous n'avons pas su le rendre simple quand c'était possible. Puis, les joueurs ont lutté farouchement pour conserver le succès et là, il y a gros progrès.
Mais ne nous enflammons pas, il y a encore de la fragilité avec 30 départs pour autant d'arrivées dont beaucoup de débutants, les entraînements ne sont pas simples ; il faut penser à tout le
monde.


 


Nous avons aussi un manque terrible de 3/4, eux qui étaient si nombreux de ton temps.


Si tu en connais, donne leur notre adresse.


 


Bernard